Paul Mignard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Mignard
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Père
Fratrie
Parentèle
Autres informations
Membre de
Genre artistique

Paul Mignard est un peintre et graveur français né à Avignon le [1] et mort le [2] à Lyon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Mignard est le fils de Nicolas Mignard, le frère de Pierre II Mignard et le neveu de Pierre Mignard, et de Marguerite Apvril, sa femme[3].

Il a été l'élève de son oncle, Pierre Mignard. Il a été reçu le à l'Académie royale de peinture et de sculpture.

Le , il est nommé peintre ordinaire de la ville de Lyon et les provisions de cette charge lui ont été données le [4].

Famille[modifier | modifier le code]

  • Pantaléon Mignard, marchand armurier[5]. L'anecdote selon laquelle Pierre Mignard aurait été un officier anglais, au service du futur Henri IV, du nom de Pierre More qui aurait changé son nom en Mignard vient de l'abbé de Monville[6], qui écrivait sous la dictée de la Comtesse de Feuquière. Cette prétendue filiation est reconnue depuis longtemps comme infondée.
    • Pierre Mignard, chapelier, marié à Marie Gallois[7].
      • Nicolas Mignard (1606-1668) dit Mignard d'Avignon, marié avec Marguerite Apvril, le
        • Pierre Mignard (1640-1725), dit le chevalier Mignard, marié avec Dorothée Dupont
        • Paul Mignard (1641-1691), peintre, marié avec Marie-Madeleine Chenard - A son décès, ses enfants furent recueillis à Avignon par son frère Pierre II
          • Pierre Mignard (1674-1734), marié avec Catherine Mauche
            • Pierre-François Mignard (1728-1801), peintre, marié à Marie-Rose-Esprite Naveau
          • Noël-Paul Mignard (1678-1731), peintre ?, marié avec Anne-Marie Fuzet-Imbert
            • Pierre-Paul Mignard (1717-1739) marié avec Marie-Barbe Susterre
      • Pierre Mignard (1612-1695)[8], dit Mignard le Romain, marié fin 1656 avec Anna Avolara, fille Juan Carlo Avolara, architecte romain[9], avant que le roi lui ordonne de revenir en France.
        • Charles Mignard, gentilhomme de Monsieur, mort sans descendance,
        • Pierre Mignard, entré dans l'ordre des Mathurins,
        • Pierre-Rodolphe Mignard, peintre, marié à Marie de Beauchâteau
          • Gabriel Mignard (1700- )
          • Anselme-Rodolphe Mignard (1704- )
        • Catherine Mignard (1657-1742), mariée en 1696 avec Jules de Pas (vers 1661-1741), comte de Feuquières, colonel du régiment de Feuquières, lieutenant général au gouvernement, province et évêché de Toul[10].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Paul Mignard est passé à la postérité essentiellement en qualité de portraitiste. C'est à lui que l'on doit le portrait de Nicolas, son père, qui fut son morceau de réception à l'Académie Royale de peinture le , et figure aujourd'hui dans les collections du Musée des Beaux-Arts de Lyon[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Adrien Marcel, Nicolas Mignard, Mémoires de l'Académie de Vaucluse, 1931, p.16
  2. Auguste Jal propose plutôt l'année 1692 car son successeur comme peintre de l'hôtel de ville de Lyon, Henri Verdier, n'a été nommé que le .
  3. Marcel 1931, p. 11
  4. Rondot 1888, p. 161
  5. M. Le Brun-Dalbanne « La jeunesse de Pierre Mignard », dans Mémoires de la Société académique d'agriculture, des sciences, arts et belles-lettres du département de l'Aube, 1867, vol. 31, p. 109-110
  6. Abbé Simon-Philippe Mazière de Monville, La vie de Pierre Mignard, premier peintre du roy, Amsterdam, 1731, p. 1-2 (lire en ligne)
  7. A. Marcel, « Nicolas Mignard. Peintre et graveur (1606-1668) », p. 111 (lire en ligne)
  8. Henri Herluison, Actes d'état-civil d'artistes français, peintres, graveurs, architectes, ..., p. 304 (lire en ligne)
  9. Abbé Simon-Philippe Mazière de Monville, La vie de Pierre Mignard, premier peintre du roy, Amsterdam, 1731, p. 37 (lire en ligne)
  10. Abbé Simon-Philippe Mazière de Monville, La vie de Pierre Mignard, premier peintre du roy, Amsterdam, 1731, p. 156 (lire en ligne)
  11. Adrien Marcel, Nicolas Mignard, Mémoires de l'Académie de Vaucluse, 1931, p. 84.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Auguste Jal, « Mignard (Pierre) ?1610-1693, (Nicolas) ?1605-1668 », dans Dictionnaire critique de biographie et d'histoire : errata et supplément pour tous les dictionnaires historiques d'après des documents historiques inédits, Paris, Henri Plon imprimeur-éditeur, , 2e éd. (lire en ligne), p. 370
  • Natalis Rondot, « 744. Paul Mignard (1639-1691) », dans Les peintres de Lyon du quatorzième au dix-huitième siècle, Paris, Typographie E. Plon, Nourrit et Cie, (lire en ligne), p. 161
  • Adrien Marcel, « Mignard d'Avignon peintre et graveur (1606-1668) », Mémoires de l'Académie de Vaucluse, t. 31 1re série,‎ , p. 16, 33-34, 45 (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • « Appendice - Généalogie des Mignard d'Avignon », Mémoires de l'Académie de Vaucluse, 1931, tome 31, 1re série | p. 111 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]