Paul Mantoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Mantoux
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Adrien Mantoux (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Esther Mantoux (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Archives conservées par

Paul Mantoux, né le [3] à Paris, mort le [4] à Paris, est un historien de l'économie, notamment de la Révolution industrielle en Grande-Bretagne, officier interprète (interprète militaire) de Georges Clemenceau à la Conférence de Versailles en 1919 et cofondateur de l'Institut de hautes études internationales de Genève.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Mantoux est le fils d'Adrien Salomon Mantoux et de Esther Berthe Dreyfous. Il épouse en 1911 Babette Mathilde Edmée Dreyfus.

Professeur de civilisation française à l'Université de Londres en 1912, il est mobilisé dans la territoriale puis utilisé comme interprète auprès des régiments britanniques d'Ypres. Appelé ensuite à son cabinet par Albert Thomas, il est envoyé à Londres pour participer aux réunions sur la coordination des armements où il est appelé à travailler avec Lloyd Georges. Il est ensuite appelé au Conseil supérieur interallié et participe comme interprète à la préparation du Traité de Versailles.

Il occupe les mêmes fonctions à la SDN qu'il quitte à l'expiration d'un contrat de sept ans et participe à la création par Rockefeller de l'Institut d'Études internationales de Genève.

Il fait partie, en 1934, du Bureau d’Études Sociales que Léon Jouhaux, alors secrétaire de la CGT, a créé sur le modèle du Bureau d’études sociales du Parti ouvrier belge.

Il est le père d'Étienne Mantoux et de Philippe Mantoux.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Révolution Industrielle au XVIIIe Siècle ; Essai sur les Commencements de la Grande Industrie Moderne en Angleterre, Paris: Société de librairie et d'édition, 1906
  • Les délibérations du conseil des quatre - . notes de l'officier interprète Paul Mantoux., CNRS éditions, 1955.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d'honneur (1917)
  • Officier de la Légion d'honneur (1927)[5]


Références[modifier | modifier le code]

  1. « https://www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/247paap_cle0d11b8__papiers_paul_mantoux.pdf » (consulté le )
  2. « http://www.calames.abes.fr/pub/#details?id=FileId-652 » (consulté le )
  3. Selon l'acte no 1877, dans l'état-civil de la ville de Paris 10e arrondissement, naissance de 1877.
  4. Selon l'acte no 2162, dans l'état-civil de la ville de Paris 16e arrondissement, décès de 1956.
  5. Dossier Léonore 19800035/227/30039.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Jacques Salomon, « Paul Mantoux », dans sous la direction de Michel Le Moël et Raymond Saint-Paul, 1794-1994. Le Conservatoire national des Arts et Métiers au cœur de Paris, Délégation à l'action artistique de la Ville de Paris, Paris, 1994, p. 202-203, (ISBN 978-2-905118-77-6).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Archives[modifier | modifier le code]

]