Paul Madeline

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Madeline
Paul Madeline par Nadar.jpg
Paul Madeline photographié par Nadar.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Père-Lachaise - Division 41 - Madeline 02.jpg
Vue de la sépulture.

Paul Madeline, né à Paris le et mort dans cette même ville le , est un peintre post-impressionniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Madeline a étudié à l'école des Beaux-Arts de Paris. Parallèlement à ses études il travaille dans l’édition afin d'y subvenir et peint lors de ses temps libres [1].

En 1894, il découvre la Creuse suite à un repas chez un ami, grâce à sa rencontre avec Maurice Rollinat et Léon Detroy. C'est alors que Madeline tombe sous le charme de ces lieux. Il y reviendra plusieurs mois par an (en automne notamment) et peindra les paysages qui l’entoure [2]. Il est l’une des figures majeures des peintres de la Creuse.

Il expose quelque temps plus tard au Salon des artistes français [3], et y deviendra membre permanent ainsi que du Salon de la Nationale des Beaux-Arts et du Salon d'Automne [4].

Son succès lui permettra de pouvoir vivre de son art à partir de 1902 [5].

En 1914, lors du conflit mondial, il est réquisitionné pour être "peintre mobilisé"[6].

Son oeuvre a encore une grande influence sur le marché de l'art et à une côte estimée entre -600 et 10 000€- pour une peinture et -100 et 1500€- pour un dessin[7].

Œuvres[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « PAUL MADELINE | 1863 - Paris - 1920 | Biographie », sur www.paulmadeline.com (consulté le 18 novembre 2020)
  2. « PAUL MADELINE | 1863 - Paris - 1920 | Biographie », sur www.paulmadeline.com (consulté le 18 novembre 2020)
  3. « Madeline », sur musee-virtuel-brehat.fr (consulté le 18 novembre 2020)
  4. (en-GB) « Paul Madeline », sur Leighton Fine Art (consulté le 18 novembre 2020)
  5. « Madeline », sur musee-virtuel-brehat.fr (consulté le 18 novembre 2020)
  6. Centre France, « Paul Madeline, un postimpressionniste dans la Grande Guerre », sur www.lamontagne.fr, (consulté le 18 novembre 2020)
  7. « Estimation et cote de Paul MADELINE | Expertise gratuite », sur Mr Expert (consulté le 18 novembre 2020)
  8. « La cathédrale de Reims en flammes », notice no 03110016278, base Joconde, ministère français de la Culture
  9. « Bords de la Creuse », notice no M0250000007, base Joconde, ministère français de la Culture
  10. « Moulin de la Folie », notice no M0250000008, base Joconde, ministère français de la Culture
  11. « Paysage », notice no M0250000009, base Joconde, ministère français de la Culture
  12. « Champs dans la Vallée de la Seine », notice no 00000059511, base Joconde, ministère français de la Culture
  13. « Les abords de la ferme, coucher de soleil », notice no 00000056503, base Joconde, ministère français de la Culture
  14. « Le Vallon », notice no 00980001171, base Joconde, ministère français de la Culture
  15. « Le vieux moulin », notice no 07430001831, base Joconde, ministère français de la Culture
  16. « Prairies », notice no 00000059510, base Joconde, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]