Paul Jorion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les contributeurs sont tenus de ne pas participer à une guerre d’édition sous peine de blocage.

Cette page a subi récemment une guerre d’édition au cours de laquelle plusieurs contributeurs ont mutuellement annulé leurs modifications respectives. Ce comportement non collaboratif est proscrit par la règle dite des trois révocations. En cas de désaccord, un consensus sur la page de discussion doit être obtenu avant toute modification.

Paul Jorion
Description de cette image, également commentée ci-après

Paul Jorion en 2016.

Naissance (70 ans)
Bruxelles (Belgique)
Nationalité Flag of Belgium.svg Belge
Profession

Paul Jorion[1], né le [2] à Bruxelles, est anthropologue et essayiste belge.

Carrière académique[modifier | modifier le code]

Paul Jorion est docteur en anthropologie de l'Université libre de Bruxelles[3]. Avec plusieurs coauteurs, il a travaillé sur les systèmes de parenté (et notamment l’analyse des réseaux et plus spécialement des généalogies[4],[5]) et la transmission des savoirs traditionnels. Il est également l'auteur d'un ouvrage, Les Pêcheurs de l'île de Houat, Hermann, 1983[6] basé sur ses cahiers d'études sur l'île de Houat au large de Quiberon (Morbihan), comme matelot occasionnel.

Il a été un temps[Quand ?] chargé de cours à l'Université Paris 8 et à Cambridge[réf. souhaitée].

Finance et carrière d'essayiste[modifier | modifier le code]

Paul Jorion et la Crise financière de 2008, composition allégorique par Little Shiva.

Paul Jorion est plus connu aujourd'hui comme essayiste et animateur d'un blog, et est souvent présenté comme ayant annoncé l'imminence de crise des subprimes[7],[8].

Alors qu'il vit aux États-Unis et a quitté le monde académique pour le secteur financier, il publie en 2003 Investing in a Post-Enron World, un guide pour investisseurs[9].

En 2004, il rédige La Crise du capitalisme américain qu'aucun éditeur français ne veut publier. En 2005, la Revue du MAUSS publie l'introduction de l'ouvrage. Finalement, c'est en 2007, qu'Alain Caillé, informé de l'intérêt que porte Jacques Attali au manuscrit, édite le livre aux éditions La Découverte en le réintitulant euphémiquement Vers la crise du capitalisme américain ?[10]. Paul Jorion y annonce la crise des subprimes qui se révélera au grand public effectivement quelques semaines plus tard[11]. Il publie ensuite en mai 2008, L’Implosion. La finance contre l'économie : ce qu’annonce et révèle la crise des subprimes où il décrit et explique le déroulement de la crise des subprimes, puis en novembre 2008, La Crise. Des subprimes au séisme financier planétaire, en octobre 2009, L'argent mode d'emploi, en septembre 2010, Le prix, en mars 2011, Le capitalisme à l'agonie, enfin en octobre 2012, Misère de la pensée économique. Il participe au « groupe de réflexion pour une économie positive » présidé par Jacques Attali (commandé en septembre 2012 et remis en septembre 2013)[12].

Il a occupé de 2012 à 2015, la chaire temporaire[13] « Stewardship of Finance » à la Vrije Universiteit Brussel[14]. En septembre 2015 Il annonce en avoir été licencié[15], là où l'université dit avoir suspendu son salaire pour manquement à ses obligations professionnelles[16]. En 2015, il fait partie d'un groupe d'experts sur l'avenir du secteur financier en Belgique commandé par le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, sous la direction de l'économiste André Sapir (en)[17]. Le rapport final est remis au Ministre des Finances en janvier 2016, et recommande notamment de supprimer l'avantage fiscal sur les comptes d'épargne réglementés et de diminuer les primes au logement lors d'emprunts hypothécaires pour limiter les bulles immobilières[18].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice BnF no FRBNF11909001c
  2. Nicola Cori, « Portrait - Paul Jorion » Libération, 17 décembre 2009.
  3. Jorion, Paul (1946-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 31 mai 2016)
  4. Voir l'article P-graph sur le site InterSciWiki [lire en ligne]
  5. Representing and Computing Kinship: A New Approach. Douglas R. White, Paul Jorion. Current Anthropology 192 33(4): 454-463. [lire en ligne]
  6. Fiche de lecture dans la revue L'homme, 1985, n° 95 p. 181 [lire en ligne].
  7. « Paul Jorion joue les "semeurs de panique" », sur LExpansion.com (consulté le 31 mai 2016)
  8. « [[:Modèle:PageTitle]] », sur Rue89 (consulté le 31 mai 2016)
  9. Notice de l'éditeur Mc-Graw Hill Education
  10. V. Rémy, « Crise financière : la loi du silence », Télérama, no 3065,‎ , p. 46-48
  11. « Prophète en subprimes », Libération, décembre 2009.
  12. « Pour une économie positive - Groupe de réflexion présidé par Jacques Attali », La documentation française.
  13. « Stewardship of Finance », sur www.vub.ac.be (consulté le 31 mai 2016)
  14. Prof. Dr. Paul Jorion
  15. [1]
  16. « VUB ontslaat antropoloog Paul Jorion », sur www.bruzz.be (consulté le 31 mai 2016)
  17. « Van Overtveldt: "Après la crise, les banques ont fourni des efforts [mais il faut] rester vigilant" »,‎ (consulté le 12 juillet 2016)
  18. BELGA, « Des experts dressent une série de recommandations afin d'améliorer notre système financier », sur www.lalibre.be (consulté le 12 juillet 2016)

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Les Pêcheurs de Houat : anthropologie économique, coll. « Savoir », Hermann, Paris, 1983 (ISBN 2-7056-5951-x)
  • La Transmission des savoirs (avec Geneviève Delbos), éd. de la Maison des sciences de l’Homme, Paris, 1984 (ISBN 2-7351-0113-4)
  • Principes des systèmes intelligents, Dunod, Paris, 1997 (ISBN 2-225-81938-6) (original éd. Masson, 1990)
  • Investing in a Post-Enron World, McGraw-Hill, New York, 2003 (ISBN 0-07-140938-6)
  • Vers la crise du capitalisme américain ?, La Découverte, Paris, 2007 (ISBN 978-2-7071-5092-9) ; Éditions du Croquant, Broissieux, 2009 (ISBN 2914968620)
  • L'Implosion : la finance contre l'économie : ce qu’annonce et révèle la « crise des subprimes », Fayard, Paris, 2008 (ISBN 978-2-213-63741-9)
  • La Crise : des subprimes au séisme financier planétaire, Paris, Fayard, (ISBN 978-2-213-63860-7)
  • L'Argent, mode d’emploi, Paris, Fayard, (ISBN 978-2-213-64404-2)
  • Comment la vérité et la réalité furent inventées, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque des sciences humaines », (ISBN 978-2-07-012600-2)

Note de lecture: [2]

Note de lecture: [3]

  • Le Capitalisme à l'agonie, Paris, Fayard, (ISBN 978-2-213-65488-1)
  • La Guerre civile numérique, Paris, Textuel, (ISBN 2845974205)
  • Misère de la pensée économique, Paris, Fayard, 360 p., 2012 (ISBN 978-2-213-66631-0)
  • La survie de l'espèce (avec Grégory Maklès), Paris, Futuropolis, 2012 (ISBN 978-2754807258)
  • Comprendre les temps qui sont les nôtres, Paris, Odile Jacob, 2014 (ISBN 978-2738130891)
  • Penser l'économie autrement (avec Bruno Colmant), Paris, Fayard, 2014 (ISBN 2213682267)
  • Penser tout haut l'économie avec Keynes, Paris, Odile Jacob, 2015 (ISBN 2738133088)
  • Le dernier qui s'en va éteint la lumière : Essai sur l'extinction de l'humanité, Paris, Fayard, 2016 (ISBN 2213689628)

Articles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]