Paul Heinrich Gerhard Möhring

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paul Heinrich Gerhard Möhring est un médecin, un botaniste et un zoologiste allemand, né le à Jever et mort le dans la même ville[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Heinrich Gerhard Möhring est l'aîné d'une famille de huit enfants. Son père, Gottfried Victor Mohring, est le pasteur de Neuende. Mohring rejoint en 1729 le Gymnasium Academicum de Dantzig pour étudier la médecine, où il a pour professeur notamment l'anatomiste Johann Adam Kulmus et le naturaliste Jacob Theodor Klein. Il obtient son titre de docteur en médecine en 1733 à l'université de Wittemberg après avoir soutenu sa thèse sur De Inflammationis Sanguineae Theorica Mechanica.

Il retourne ensuite à Jever pour s'installer comme médecin avant de devenir, en 1743, le médecin personnel du Prince d'Anhalt. En juin de la même année, il se marie avec Juliane Damm, le couple aura quatre enfants dont : Heinrich Gerhard (1751-1810), conseiller et médecin de la cour, Nikolaus Laurenz (mort en 1811) et Johann Ludwig (de) (1760–1835).

En 1752, il publie Avium Genera, où il propose une classification des oiseaux, qu'il divise en quatre classes esquissant les classifications modernes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • "De inflammationis sanguineae theoria mechanica", 1733.
  • "Historiae medicinales", 1739.
  • "Avium genera", 1752.
  • Geslachten der Vogelen 1758[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Paul Heinrich Gerhard Möhring » (voir la liste des auteurs).

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Möhring est l’abréviation botanique standard de Paul Heinrich Gerhard Möhring.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI