Paul Gilson (compositeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Gilson
Description de cette image, également commentée ci-après
Paul Gilson en 1905.

Naissance
Bruxelles, Drapeau de la Belgique Belgique
Décès
Bruxelles, Belgique
Activité principale composition, enseignement

Répertoire

classique

Paul Gilson est un compositeur et pédagogue belge, né à Bruxelles le , et mort dans cette ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Gilson est élève à l'Athénée de Bruxelles, étudie avec François-Auguste Gevaert et obtient le grand prix de Rome belge avec sa cantate Sinaï en 1889[1]. Il est influencé par la musique de Richard Wagner et celle de Rimski-Korsakov[2]. Comme compositeur, il a beaucoup écrit (environ 400 numéros d'opus)[1].

Comme pédagogue, il fut professeur d'harmonie aux conservatoires de Bruxelles et d'Anvers, et inspecteur de l'enseignement musical[1].

Il eut notamment pour élèves Jean Absil, Auguste De Boeck, Pierre Froidebise, Paul de Maleingreau, Alex De Taeye, Gaston Brenta. Gilson dirigea également le mouvement dit des « Synthétistes (en) »[3], représenté par Marcel Poot, Bernier, Brenta et Schoemaker.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Musique instrumentale[modifier | modifier le code]

  • Par les routes, suite n°5 pour piano
  • Trio pour hautbois, clarinette et piano
  • 2 quatuors
  • Premier Concerto, saxophone alto et orchestre d'harmonie (premier concerto écrit pour saxophone soliste)[4],[5]
  • Concerto no 2, saxophone alto et orchestre symphonique

Musique orchestrale[modifier | modifier le code]

  • La Mer (1890)
  • Variations symphoniques

Musique vocale[modifier | modifier le code]

  • Sinaï, cantate (1889)
  • Francesca da Rimini, oratorio (1892)

Musique théâtrale[modifier | modifier le code]

  • Prinses Zonneschijn (Princesse Rayon de Soleil), opéra (1903)
  • Gens de mer, opéra
  • La Captive, drame chorégraphique (1902)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Dictionnaire de la musique ([Nouvelle éd.]) / Larousse ; sous la direction de Marc Vignal », sur Gallica, (consulté le )
  2. « Paul Gilson », sur www.floricor-editions.com (consulté le )
  3. Éditions Larousse, « Encyclopédie Larousse en ligne - Paul Gilson », sur www.larousse.fr (consulté le )
  4. « Portrait of Paul Gilson / Anthology of Flemish Band Music vol. 1 », sur Brass Band Buizingen (consulté le )
  5. « Works for saxophone and orchestra », sur www.etcetera-records.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]