Paul Férat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paul Férat, né en 1837, est un facteur d'orgues français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Férat a été l'élève de Charles Spackmann Barker et a travaillé pour lui comme contremaître. Lorsque Barker quitte la France en 1870 en raison des troubles liés à la défaite, il confie à Paul Férat l'entretien de l'orgue qu'il a construit (1868) pour l'église Saint-Augustin de Paris, orgue qui présente une innovation importante : l'usage de l'électricité comme mode de transmission. En 1876-1877, Férat perfectionne l'installation électrique ; en 1889, l'entretien est repris par l'entreprise Cavaillé-Coll[1].

Il s'installe à son compte vers 1872, rue de Vaugirard à Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Fleury, Dictionnaire biographique des facteurs d'orgues nés ou ayant travaillé en France, L'Office général de la Musique, 1926.
  • Cameron Allen, The History of the American Pro-Cathedral of the Holy Trinity, Paris (1815-1980), iUniverse, 2013, p. 209-210 (en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]