Paul Delaunay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delaunay.
Paul Delaunay
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
Le MansVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Paul Marie DelaunayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

Paul-Marie Delaunay (, Mayenne, Le Mans), est un médecin et historien français.

Origine[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Adolphe-François Delaunay, greffier au tribunal civil de Mayenne, et adhérent au Cercle littéraire en 1873, et d'Angèle-Marthe Boëteau. Il est issu d'une famille modeste de la région du Mans : son grand-père paternel était sabotier, son grand-père maternel, horloger-bijoutier.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il fit ses études au petit séminaire de Mayenne, puis au collège Stanislas à Paris, avant d'entrer à la Faculté de médecine de Paris. Il épouse au Mans, le , Marie-Louise Guittet. Paul Delaunay avait un frère, qui était abbé. Ses trois filles vivent au Mans.

Médecine[modifier | modifier le code]

Sa thèse de médecine est de 1906 et fut couronnée par l'Académie de médecine, prix Hugo, mention honorable. Il exerça au Mans de 1906 à sa mort, en 1958.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il était notamment président de la Société nationale française d'histoire de la médecine, membre de Mayenne-Sciences, de la Société d'agriculture, sciences et arts de la Sarthe et de nombreuses associations. Il était titulaire de la Croix de guerre 1914-1918, Chevalier de la Légion d'honneur, Officier d'Académie.

Humanisme et sciences[modifier | modifier le code]

Humaniste distingué, il lisait le latin et le grec dans le texte. C'était aussi un bibliophile passionné. Collectionneur, il s'intéressait à la botanique, la géologie, l'histoire naturelle et était un habitué du Muséum national d'histoire naturelle de Paris.

Ses œuvres très nombreuses sont déposées à la Bibliothèque du Mans. Leur liste permet de se rendre compte de la fécondité de ses travaux, rédigés dans un style agréable, parfois malicieux. Jean Rostand a écrit sur lui : « Cette belle œuvre défiera le temps et sera toujours consultée par les historiens qui y trouveront une source irremplaçable d'information et une haute leçon d'élégance achèvement, de rigueur et d'indépendance ».

Publications[modifier | modifier le code]

Histoire de la médecine[modifier | modifier le code]

  • Vieux médecins mayennais. 2 séries. 1re : Champion, Paris, 1903. 2e : Goupil, Laval, 1904.
  • Alcooliques et névrosés, silhouettes d'écrivains : Edgar Poe, Hoffmann. Paris, Gougy, 1904
  • Vieux médecins sarthois. 3 séries (1906, 1912 et 1922)
  • Le Monde médical parisien au XVIIIe siècle. (sujet de sa thèse en 1906)
  • L'obstétrique dans le Maine au XVIIIe siècle et au XIXe siècle. Monnoyer, Le Mans, 1911
  • Un médecin du Maine, ami de Franklin et précurseur de l'alliance franco-américaine, Barbeu du Bourg. Le Mans, 1919.
  • « Ceux qui soignaient nos pères : médecins manceaux d'autrefois », dans Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1919, 1920.
  • Études sur l'hygiène, l'assistance et les secours publics dans le Maine. 1re série. Monnoyer, Le Mans, 1920.
  • Les sages-femmes dans le Maine à la fin de l'ancien régime. La médecine illégale et les charlatans. Imprimerie de Vlijt, Anvers, 1921.
  • Études sur l'hygiène dans le Maine sous l'ancien Régime. 2e série. Monnoyer, Le Mans, 1922.
  • Les guérisseurs ambulants dans le Maine sous l'ancien régime. Hérissey, Évreux, 1922.
  • « Une page inconnue de la vie du docteur Barbeu du Bourg », dans Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1935
  • La vie médicale aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles sur Google Livres, Slatkine, 1935, 556 p.  (ISBN 2051017328 et 9782051017329)
  • La Médecine et l’Église: Contribution à l'Histoire de l'Exercice Médical par les Clercs. Paris: Éditions Hippocrate, 1948.
  • Dans les sciences médicales : nombreux articles dans des revues médicales.

Histoire des sciences naturelles[modifier | modifier le code]

  • La Zoologie au XVIe siècle. Hermann, Paris, 1962. (posthume)

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Œuvres de François Rabelais. Tome V : Tiers livre. Observations, critiques et notes du docteur Delaunay.
  • Le Maine au temps de la Restauration. Presse médicale, 1952.

Histoire régionale[modifier | modifier le code]

  • Au pays d'Aron, note sur deux monuments mégalithiques. Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1900.
  • La pierre-levée de la Chablère, note sur un monument mégalithique de la commune d'Oisseau. Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1902.
  • Les brigands de Fontaine-Daniel. Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1904.
  • La levée de 1792 et les commissaires du pouvoir exécutif dans la Mayenne. Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1905.
  • « Les débuts de la deuxième Restauration dans la Mayenne », dans Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1905.
  • La Mayenne révolutionnaire. Notes et documents Goupil, Laval, 1906
  • Les derniers jours d'un érudit, M. L'abbé Angot. Basas. 1917.
  • Un pharmacien historien et naturaliste : J.-R. Pesche. Monnoyer, Le Mans, 1921

Sciences naturelles[modifier | modifier le code]

  • La géologie du département de la Mayenne. Académie internationale de géographie botanique. 1902.
  • Étude sur les Coëvrons. Plusieurs articles de 1941 à 1956.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Biographies[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]