Paul Dassault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Dassault
Image dans Infobox.
Fonction
Grand chancelier de la Légion d'honneur
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Darius-Paul BlochVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Grade militaire
Conflit
Distinctions
Archives conservées par

Darius Paul DassaultDarius Paul Bloch, né le dans le 9e arrondissement de Paris et mort le dans le 8e arrondissement, est un général français, actif dans la Résistance intérieure française durant la Seconde Guerre mondiale[2]. Il est le frère aîné de l'industriel Marcel Dassault.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Dassault, né Darius Paul Bloch, voit le jour le , à Paris. Il est le fils du docteur Adolphe Bloch et de Noémie (née Allatini). Ancien élève de l'École polytechnique (promotion 1901), il devient capitaine écuyer à l’École militaire d’Artillerie de Fontainebleau en 1906[3].

Il devient le plus jeune général de brigade de l’armée française le , général de division le , et général de corps d'armée le . Spécialiste d'armement[4], il devient chef du cabinet technique du ministre de la Guerre André Maginot, puis sous-chef de l'État-major général[5]. En 1940 il est commandant de la lutte antiaérienne (DCA) en France métropolitaine, puis en Afrique du Nord, où il est mis à la retraite en 1942.

Durant l'Occupation, il participe à la Résistance sous le pseudonyme de Rapp et de Chardasso. Lors de la libération de Paris à l'été 1944, il est nommé Gouverneur militaire de la capitale. Nommé grand chancelier de la Légion d'honneur en 1944 par le général de Gaulle qui se souvient de l'appui qu'il avait donné à ses écrits sur les chars d'assaut, il occupe cette fonction jusqu'en 1954. Il prend le nom de Dassault en souvenir de son pseudonyme dans la Résistance (décrets parus au Journal officiel du et du )[6]. Le , il est promu général d'armée.

Décorations[modifier | modifier le code]

Legion Honneur GC ribbon.svg Medaille militaire ribbon.svg Croix de Guerre 1914-1918 ribbon.svg Croix de Guerre 1939-1945 ribbon.svg
Medaille de la Resistance ribbon.svg World War I Victory Medal ribbon.svg Medaille commemorative de la Guerre 1914-1918 ribbon.svg Chevalier Ordre de Leopold.png
BEL Croix de Guerre WW1 ribbon.svg POL Polonia Restituta Komandorski ZG BAR.svg

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sites Internet[modifier | modifier le code]