Paul D. N. Hebert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul D. N. Hebert
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
KingstonVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en zoologie
HebertVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Société royale du Canada
Centre for Biodiversity Genomics (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Paul David Neil Hebert, né le , est un zoologiste et écologue canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a développé le concept du code barre moléculaire chez les animaux[1]. En 2003, Paul Hebert, du Département de zoologie à l'Université de Guelph, suggère l'utilisation du gène mitochondrial CO1 (Cytochrome oxidase subunit 1) comme code à barres ADN, une espèce animale pouvant être distinguée en séquençant moins de 1000 bases d’ADN mitochondrial à partir d’un échantillon[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agnès Dettaï, « Le code barre moléculaire », Biofutur, Paris, Éditions Lavoisier, vol. 31, no 328 « Systématique : réorganiser le vivant »,‎ , p. 48 (ISSN 0294-3506, lire en ligne [PDF]).
  2. (en) Elizabeth Pennisi, « $180 million DNA ‘barcode’ project aims to discover 2 million new species », Science News, Washington, AAAS,‎ (ISSN 0036-8075 et 1095-9203, DOI 10.1126/science.aay2877, lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Hebert est l’abréviation habituelle de Paul D. N. Hebert en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie