Paul Colline

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Colline (pseudonyme de Paul Louis Élisé Duard, né le à Paris 6e, 14 rue de Condé et mort le à Paris 8e[1]) est un chansonnier revuiste, auteur, interprète, scénariste, acteur, et réalisateur français. Il est le fils d'Emile Duard, comédien, directeur des études classiques à l'Odéon et d'Emilienne Dux sociétaire de la Comédie Française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Colline commence sa carrière en écrivant et en interprétant de nombreux sketches dans différents studios comme les studios Paramount de Joinville. En 1920, il rencontre René Dorin avec lequel il se lie d'amitié. Tous deux se mettent à écrire des sketches, ainsi que les paroles de la revue X.Y.Z. (On s'en fout, 1934). Des livres pour enfants sont tirés de la série Ademaï[2].

Paul Colline a participé à la Première Guerre mondiale au cours de laquelle il a obtenu la Croix de guerre 1914-1918.

Il est le créateur du personnage Ademaï qui donnera lieu à plusieurs films.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Compositeur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

* 1935 : Sesenta horas en el cielo 

Revues[modifier | modifier le code]

Parolier[modifier | modifier le code]

Opérettes, revues, théâtre[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Ademaï Aviateur Les Grandes Editions Françaises, 1946. Album in-4° - illustrations de Moallic et Aragon
  • Ademaï au moyen-âge Les Grandes Editions Françaises, 1947. Album in-4° - illustrations de Moallic

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de l’état civil de Paris en ligne, 6e arrondissement, acte de naissance no 3172, année 1895, avec mention marginale du décès
  2. Ademaï aviateur. Illustrations de Moallic & Aragon Paris Les grandes éditions françaises 1946 et Ademaï au Moyen Âge. Illustrations de Moallic Les Grandes Éditions Françaises, Paris, 1947

Lien externe[modifier | modifier le code]