Paul Cazalis de Fondouce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Cazalis de Fondouce
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
MontpellierVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Grab Cazalis de Fondocue.jpg
Sépulture de Paul Cazalis de Fondouce au Cimetière protestant de Montpellier.fr

Paul Cazalis de Fondouce, né à Montpellier le , mort le , est un ingénieur, géologue et anthropologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît à Montpellier le , issu d'une famille noble et calviniste. Il obtient un diplôme d'ingénieur de l'École centrale. Mais très tôt, il s'intéresse aux sciences de la Terre sous la direction de Marcel de Serres. Il est le premier à identifier le caractère volcanique du cratère d'Agde. En 1869, conjointement avec le préhistorien Jules Ollier de Marichard, il découvre, à Durfort (dans le Gard), le squelette complet d'un spécimen de mammouth méridional qui fut offert au Muséum national d'histoire naturelle de Paris[1] et qui depuis 1898 est exposé à la galerie de paléontologie du Muséum. Du temps de Cazalis de Fondouce ce spécimen en particulier était encore appelé « l'éléphant de Durfort », ou aussi, « éléphant méridional ». À l'époque, le nom binomial de cette espèce était Elephas meridionalis, mais plus tard l'espèce fut rangée dans le genre Mammuthus (Mammuthus meridionalis).

Paul Cazalis de Fondouce meurt le à Montpellier[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Temps préhistoriques dans le département de l'Hérault, Montpellier, impr. de Firmin et Montane, 1922 lire en ligne sur Gallica
  • Recherches sur la géologie de l'Égypte, d'après les travaux les plus récents, notamment ceux de M. Figari-Bey, et le canal maritime de Suez, Montpellier, C. Coulet, 1868 lire en ligne sur Gallica
  • Des formations volcaniques du département de l'Hérault dans les environs d'Agde et de Montpellier, faisant suite aux observations sur les terrains pyroïdes du Salagou et de Neffiez, par Marcel de Serres et Cazalis de Fondouce, Paris, impr. de L. Martinet, 1862

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://geosciencesetarcheologieenpaysdoc.midiblogs.com/archive/2010/09/20/l-elephant-de-durfort-gard1.html
  2. « Paul-Louis Cazalis de Fondouce », Rue de l'histoire. Cent ans d'érudition à Montpellier, Arts graphiques du Corum, 1996, p. 7