Paul Caponigro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Caponigro
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Paul Caponigro (né le (88 ans) à Boston, dans le Massachusetts, aux États-Unis) est un photographe américain, spécialisé dans la photographie de paysage et de nature morte. Il est considéré, avec Ansel Adams, comme l'un des plus grands photographes de paysage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Caponigro découvre la photographie à l'âge de treize ans, et utilise son appareil photographique pour explorer le monde qui l'entoure, tout en manifestant une forte passion pour la musique. Il étudie au Collège de musique de l'université de Boston en 1950, avant de décider de se concentrer sur la photographie et de partir se former à la California School of Fine Art, où Ansel Adams avait mis sur pied l'un des premiers programmes d'enseignement de la photographie aux États-Unis.

En dépit de ce changement d'orientation, la musique a toujours été un aspect essentiel de sa vie, et Paul Caponigro considère que sa formation musicale a eu une grande influence sur sa perception du paysage et sur la construction de son œuvre photographique.

Paul Caponigro, reconnu comme un artiste qui met la perfection technique au service d'une intense sensibilité, presque mystique, est notamment connu pour ses images de Stonehenge et d'autres mégalithes celtiques de l'Angleterre et de l'Irlande. Il a également photographié les temples, sanctuaires et jardins sacrés du Japon. Il s'est exprimé sur sa relation avec la nature en déclarant : « la photographie est un moyen, un langage, à travers lequel je pourrais appréhender l'expérience directe de la nature, vivre plus étroitement l'interaction entre moi-même et la nature. »

Dans les années 1950, Paul Caponigro a également étudié avec Minor White, trouvant dans l'enseignement de celui-ci à la fois une source d'inspiration et un défi pour trouver sa propre vision et apprendre à approcher la nature, avec l'intention, selon ses propres mots, « de détecter une forme émotionnelle ou saisir un certain nombre de visions intérieures. » Il a décrit ses photographies comme « rêves prisonniers des sels d'argent. »

Paul Caponigro a exposé et enseigné à travers les États-Unis et à l'étranger, et ses photographies sont présentes dans les collections de nombreux musées à travers le monde. Considéré aujourd'hui comme l'un des maîtres incontestés de la photographie, il fut, en 1971, l'un des premiers invités des Rencontres internationales de la photographie d'Arles, créées l'année précédente.

Deux bourses Guggenheim et trois subventions de la National Endowment for the Arts ont été attribués à Paul Caponigro au cours de sa carrière de photographe pour l'aider à poursuivre son œuvre sans être préoccupé par des soucis financiers. Il a également reçu, en 2001 la Centenary Medal (Médaille du centenaire) de la Royal Photographic Society, dont il est devenu, par là même, membre honoraire (Honorary Fellowship) « en reconnaissance de sa contribution soutenue et importante à l'art de la photographie. »

En 2012, un tirage d'époque de l'une de ses photographies les plus célèbres Running White Deer, County Wicklow, Ireland (1967) a été adjugée 5 250 dollars lors d'une vente aux enchères, chez Christie's à New York[1]

Expositions[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]