Paul Berthon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paul Berthon (à l'état-civil Paul Louis Joseph Berthon), né le à Villefranche-sur-Saône et mort après 1910[1] , est un artiste peintre, affichiste et décorateur français.


Il est parfois confondu avec le peintre paysagiste français Paul Émile Berton (4 mai 1846 - 15 février 1909).

Liane de Pougy aux Folies Bergère en 1896 par Paul Berthon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Berthon est né le à Villefranche-sur-Saône[2], [3]. Fils d'un inspecteur de l'enseignement primaire, il a commencé à étudier la peinture dans sa ville natale de Villefranche. À partir de 1893, il s'installe à Paris, où il suit les cours de l’École normale d'enseignement du dessin. Il y a comme professeurs Luc-Olivier Merson et Puvis de Chavannes. Parmi les cours suivis à l'époque, ceux du professeur d’art décoratif Eugène Grasset l'ont davantage marqué. Comme ce dernier, il s'orientera dans la seconde moitié des années 1890 vers un style résolument Art nouveau.

Tout comme Maurice Pillard Verneuil, les premières œuvres de Paul Berthon (vers 1896) montrent un style proche de celui de Grasset. En s'affranchissant du style de son maître, son propre style se développe à base d'une palette de pastels automnaux, avec des traits et contours nets.

En raison de sa disparition prématurée, le catalogue de ses œuvres n'est pas immense, une centaine de lithographies (imprimées notamment chez Bourgerie et Cie), de chromolithographies (chez Chaix & Cie) et gravures sur bois, dont deux tiers qualifiées de « panneaux décoratifs ».

Affiche pour la revue L'Ermitage (1897).

Accessoirement, il a produit quelques reliures de livres et du design d'ameublement (exposés au Salon de 1895) ainsi que du design de céramiques pour Villeroy & Boch (fin des années 1890).

À noter aussi la célèbre couverture de juillet 1897 de la revue L'Image (gravure sur bois) ; la même année, une affiche pour la compagnie des chemins de fer de l'Ouest ("Normandie-Bretagne", un exemplaire dans les collections du Musée départemental breton de Quimper) et deux autres affiches, L'Ermitage et Leçons de violon (1898) reproduites dans la revue Les Maîtres de l'affiche.



Notes et références[modifier | modifier le code]


Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Petits Maîtres de la peinture 1820-1920 par Gérald Schurr, 1979 Les Éditions de l'Amateur, t. IV, Paris
  • Berthon & Grasset par Victor Arwas - Academy/Denoël, 1978 - (ISBN 978-0856704291)
  • L'Art Nouveau, la Révolution décorative, par Victor Arwas, Paul Greenhalgh, Dominique Morel et Marc Restellini [archive], Éd. Pinacothèque de Paris/Skira ; catalogue de l'exposition à la Pinacothèque de Paris, 2013.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]