Paul Baquiast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Baquiast
Paul Baquiast s'exprimant lors du colloque du centenaire radical (2001).jpeg

Paul Baquiast parlant au centenaire du radicalisme (2001)

Biographie
Naissance
Nationalité

Paul Baquiast (né en 1964) est un historien et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est neveu de l'écrivain scientifique Jean-Paul Baquiast, l'arrière-petit neveu de l'homme politique Camille Pelletan, et l'arrière-petit-fils du photographe creusois Alphonse de Nussac.

Historien[modifier | modifier le code]

Lauréat du Prix de la nouvelle littéraire de l'Office franco-québécois pour la jeunesse en 1989[1], élève des professeurs Jean Meyer et Jean-Marie Mayeur, docteur en histoire en 1995, président de l'Association des amis d'Eugène et Camille Pelletan[2] qu'il a fondé en 1996 avec Georges Touroude, officier dans l'Ordre des Palmes académiques, Paul Baquiast est un spécialiste de l'histoire, de l'idée, de la culture et du personnel républicains, ainsi que de l'histoire de l'éducation, auxquels il a consacré une quinzaine d'ouvrages. En 2007, dans l'ouvrage qu'il a dirigé avec Emmanuel Dupuy sur l'idée républicaine dans le monde, il a ouvert à Moncef Marzouki, élu par la suite président de la République tunisienne le , une tribune annonciatrice du printemps arabe[3].

Romancier[modifier | modifier le code]

En 2014 parait son premier roman, librement inspiré de l'histoire de l'amnistie des communards et des amours de Juliette Philippe et Camille Pelletan : Les cerisiers de la Commune[4].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Il a été successivement membre de la direction du Parti radical de gauche (PRG), secrétaire général de l'Union des républicains radicaux (U2R)[5], puis membre du Conseil national de La Gauche moderne[6].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Paul Baquiast a dirigé, de 2005 à , le collège Henri-Matisse d'Issy-les-Moulineaux[7] puis le lycée Charles-Petiet de Villeneuve-la-Garenne jusqu'en avant d'être nommé proviseur du lycée Santos-Dumont de Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine[8].

Il s'est fait l'historien de ces deux derniers établissements, en exploitant leurs importantes archives et en leur consacrant deux monographies, la première à l'occasion des 70 ans du lycée Charles Petiet[9] , la seconde à l'occasion des 50 ans du lycée Santos-Dumont[10].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Quelques nouvelles, Goâbnu éditions, 1988
  • « Les Aventures statuaires d'Eugène Pelletan », in En une ville ouverte, L'instant même, L'Atelier du guet, 1990
  • Une dynastie de la bourgeoisie républicaine : les Pelletan, L'Harmattan, 1996. Thèse de doctorat d'histoire sous la direction du professeur Jean-Marie Mayeur
  • Les Poèmes secrets de Camille Pelletan, Maison de poésie, 1996. Édition critique établie, présentée et annotée par Paul Baquiast
  • La Mer au temps des Pelletan, AECP, 1998 (sous la direction de Paul Baquiast)
  • L'Âge d'or des républicains (1863-1914), L'Harmattan, 1998. (sous la direction de Paul Baquiast)
  • La Troisième République (1870-1940), L'Harmattan, 2002. Préface d'Émile Zuccarelli, député-maire de Bastia, ancien ministre
  • Richesse et diversité de la République en France : les républicains atypiques du XIXe siècle, Edimaf, 2003 (sous la direction de Paul Baquiast et Pierre Mollier)
  • Deux siècles de débats républicains (1792-2004), L'Harmattan, 2004. (sous la direction de Paul Baquiast)
  • L'Idée républicaine en Europe (XVIIIe – XXIe siècles), L'Harmattan, 2007. (sous la direction de Paul Baquiast et Emmanuel Dupuy, préface d'André Bellon, ancien président de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale)
  • L'Idée républicaine dans le monde (XVIIIe – XXIe siècles), L'Harmattan, 2007. (sous la direction de Paul Baquiast et Emmanuel Dupuy)
  • Législatives 1906 : une campagne électorale à la Belle Époque, L'Harmattan, 2009. Correspondance électorale du candidat Camille Pelletan et de son épouse (avril-mai 1906), édition critique établie, présentée et annotée par Paul Baquiast.
  • L'album Juliette : bohème artistique et politique au début de la Troisième République, L'Harmattan, 2011.
  • Les cerisiers de la Commune, L'Harmattan, 2014
  • "Ce monde qui vient: sciences, matérialisme et posthumanisme au XXIe siècle (Jean-Paul Baquiast), préface, L'Harmattan, 2014
  • "Éléments d histoire de l'enseignement professionnel en France (sous la direction de Paul Baquiast), préface de Pierre-Yves Duwoye, Recteur de l'académie de Versailles et Patrick Cholton, Président de la fédération française de la carrosserie, lycée Charles Petiet, 2014
  • "Le lycée Santos-Dumont, 1967-2017 : promenade à travers 50 ans d'histoire de l'enseignement professionnel et technologique", Lycée Santos-Dumont, 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]