Paul Avenel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paul Avenel
Paul Avenel.jpg
Portrait par Pierre Petit
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
BougivalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Enfant
Henri Avenel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Paul Avenel, né le à Chaumont-en-Vexin et mort à Bougival le , est un écrivain, poète, goguettier, dramaturge, chansonnier et journaliste français. Il est le frère aîné de l'historien Georges Avenel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lauréat de l’École supérieure de commerce d’où il sortit cinquième aux concours de 1840, Avenel commença ses études en médecine en 1845 et suivit avec ardeur les cours de Roux, Orfila et Velpeau.

La Révolution de 1848 l’ayant jeté dans le journalisme, il collabora à beaucoup de journaux littéraires et politiques : il a fondé et dirigé le Daguerréotype théâtral[1], Le Journal de la jeunesse, travaillé au Lycée français, au Mousquetaire, etc. Il aborda également la poésie, le théâtre et le roman.

Avenel était membre de la Goguette de la Lice chansonnière, de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, de la Société des gens de lettres et de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésies
  • Alcôve et Boudoir, scènes de la comédie humaine, 1855 ;
  • L’Antichambre en amour, comédie en vers ;
  • Les Chansons, 1867 ;
  • Les Chansons politiques, 1870.
Théâtre
  • Un Homme sur le gril, Variétés ;
  • Les Jarretières d’un huissier, Palais-Royal ;
  • Le Gendre de M. Caboche, Variétés ;
  • Les Calicots, comédie-vaudeville en trois actes, Folies-Dramatiques ;
  • La Paysanne des Abruzzes, drame en cinq actes, Beaumarchais ;
  • Les Plaisirs du Dimanche, comédie-vaudeville en quatre actes, Folies-Dramatiques ;
  • Les Amoureux pris par les pieds ;
  • Soyez donc concierge ;
  • Un oncle du Midi ;
  • Le Beau Maréchal ;
  • La Revanche de Candaule, opéra-comique, Bouffes-Parisiens ;
  • Les Chasseurs de Pigeons, vaudeville en trois actes, Folies-Dramatiques ;
  • Les Deux Apprentis, drame en quatre actes ;
  • Les Amoureux de Lucette, etc.
Romans
  • Le Coin du feu ;
  • Les Tablettes d’un fou ou le Voyage entre deux mondes, 2 vol., 1852 ;
  • Les Étudiants de Paris (1845-47), 1857 ;
  • Le Roi de Paris, roman historique, 1860 ;
  • Le Duc des Moines, roman historique, 1864 ;
  • Les Lipans ou les Brigands normands, 1866 ;
  • Les Calicots 1866 ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Numéros du Daguerréotype théâtral accessible dans Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Ernest Glaeser, Biographie nationale des contemporains, Paris, Glaeser et Cie, 1878, p. 14.
  • Louis Henry Lecomte Galerie de chansonniers, Paul Avenel, La Chanson, no 5, septembre 1878, p. 59.

Liens externes[modifier | modifier le code]