Paul André (poète belge)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paul André.
Paul André
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Paul André (1941-2008) est un poète belge d'expression picarde et française né à Bléharies, près de Tournai.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est professeur de français, de 1963 à 1966[1], au Lycée de Kairouan (Tunisie), avant de déménager pour Blandain et enseigner à Tournai. Il est décédé le , alors qu'il venait de publier le recueil Contes des sages au fil de l'eau aux éditions du Seuil.

Il crie sa révolte dans « Ravigorache » (in Agets, Blandain, 1984) :

Faut dèserrer nos busiaches, nos langues, nos bras et nos gampes.
Faut skerker d'raches et d'invies.
Sinon
In va
s'éclire

Traduction en français :

Il nous faut délier les paroles, nos langues, nos bras et nos jambes.
Il faut nous charger de rages et de désirs.
Sinon
on va
se démembrer

Il figure parmi les signataires du Manifeste pour la culture wallonne de 1983.

Collaborations[modifier | modifier le code]

En 2000, Guillaume Ledent fait sa connaissance et tombe sous le charme de ses textes. Il met alors en musique certains de ceux-ci: Amon Louisse, Ch'est Fiète, Pays Fusain (paru sur album Guillaume Ledent & Dîne à Quatre Orchestra, Chanson du sud, Le retour de Lili Marlène, Chanson de pluie (parues toutes les deux sur le maxi du groupe Dîne à Quatre Chansons de pluie, Les gros plans étaient interdits, Le répondeur ne répond plus

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Du pays alezan, 1977

Poèmes, éd. Louis Musin, Bruxelles.

  • (fr) Il est permis de rêver, 1981

Nouvelles, éd. Louis Musin, Bruxelles, Prix Charles Plisnier de la Province de Hainaut.

  • (pcd) Agets, 1981

Blandain, Prix Michaux.

  • (pcd) El noir fouan, 1991

Théâtre en picard, Prix Charles Plisnier (pour la littérature picarde).

Poèmes, éd. Granit, Paris,

  • (fr) Marches d'été, 1999

Poèmes, éd. Clapas, Aguessac.

  • (fr) Traque d'Eros, 2001

Récit-poème, éd. Le Taillis Pré, Châtelineau.

  • (fr) d'Ambleteuse et d'elle au plus près, 2004

Poèmes, éd. Esperluète, Noville-sur-Mehaigne. Sa présentation [1].

  • (fr) Le petit cri têtu du perce-neige, 2005

Les déjeuners sur l'herbe, Herseaux. Sa présentation.

  • (fr) A bas bruit, les instants, 2007. Dessins d'Alain Winance

Poèmes, éd. Esperluète, Noville-sur-Mehaigne. Sa présentation [2].

  • (fr) Contes des sages au fil de l'eau, 2008

Contes des sages au fil de l'eau, éd. du Seuil, Paris.

  • (fr) Nocturnes (au jour le jour), 2011. Dessins d'Alain Winance

Poèmes, éd. Esperluète, Noville-sur-Mehaigne. Sa présentation [3].

  • (fr) L'homme au tricorne, 2011.

Récit, éd. Les déjeuners sur l'herbe, Merlin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche d'auteur, « Paul-Aybert Andre », sur ecrivainsbelges.be (consulté en 21 décembre2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]