Paul Albert Gordan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un mathématicien
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Paul Albert Gordan

Paul Albert Gordan ( à Breslau - à Erlangen) est un mathématicien allemand. Il est surnommé le « roi de la théorie des invariants ».

Son résultat le plus connu affirme que l'anneau des invariants des polynômes homogènes à deux variables de degré fixé est de type fini[1], [2]. Ce résultat, obtenu après des calculs explicites complexes, est difficile à étendre à un plus grand nombre de variables. David Hilbert a abordé ce problème d'une façon plus abstraite, ce qui a permis de généraliser la théorie des invariants de façon significative.

Gordan fut le directeur de thèse d'Emmy Noether.

On lui doit le théorème de Gordan et, en collaboration avec Alfred Clebsch, la découverte des coefficients de Clebsch-Gordan.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (de) P. A. Gordan, Ueber ternäre Formen dritten Grades, Mathematische Annalen, vol. 1 (1869), p. 90-128
  2. (de) P. A. Gordan, Die simultanen Systeme binärer Formen, Mathematische Annalen, vol. 2 (1870), p. 227-280

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « Paul Albert Gordan », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).