Paul Abbott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paul Abbott
Paul Abbott cropped.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

Paul Abbott, né le 22 février 1960, est un scénariste et producteur de la télévision britannique, récipiendaire des BAFTA. Paul Abbott est l'un des scénaristes britanniques connaissant le plus de succès, que ce soit par la critique ou commercialement grâce à  la popularité de plusieurs de ses séries telles que Coronation Street, Cracker ou Shameless, sa dernière création[1]. Il est également responsable de la création de certaines des séries les plus encensées des années 1990 et 2000 avec Reckless et Touching Evil pour ITV ou Clocking Off et State of Play pour la BBC[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Abbott est le septième des huit enfants d'une famille dysfonctionnelle de Burnley[3],[4]. Dans sa neuvième année, sa mère quitte le domicile familial pour vivre avec un autre homme ayant également un enfant de l'âge de Paul.  Son père, que Paul Abbott décrit comme un paresseux (bone idle) part également deux ans plus tard, obligeant sa mère à entretenir la famille en cumulant trois emplois tandis que la fratrie se retrouve sous la responsabilité de la sœur aînée de 17 ans et enceinte[4].  Son père ne réclama pas d'allocation familiale par peur de signaler aux services sociaux leur abandon[3]. Bien qu'absentéiste compulsif, Abbott cite son professeur d'anglais à la Barden High School comme ayant eu une influence positive sur sa personne[4].

À l'âge de 11 ans, il fut violé par un inconnu, le poussant à tenter un suicide en sautant du toit d'un garage à plusieurs niveaux[3],[4]. Deux ans plus tard, après une nouvelle tentative, il fut hospitalisé sans son consentement  dans un établissement psychiatrique pour un temps puis volontairement[4].  À sa sortie, il est placé en famille d'accueil, une famille de la classe ouvrière mieux réglée que la sienne avec deux adultes employés et avec télévision et voiture, ce qui constituait une nouvelle expérience pour Paul Abbott. Au même moment, il entame la dernière partie de ses études secondaires (Sixth form (en)) et comment à assister aux réunion du cercle des écrivains de Burnley après avoir vu une de leurs affiches à la bibliothèque municipale[5]. Paul Abbott s'inscrit en 1980 en psychologie à l'université de Manchester mais décide de la quitter pour se concentrer sur l'écriture lorsqu'une de ses pièces radiophoniques est acceptée par la  BBC[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

Paul Abbott participa, à l'âge de 22 ans, au concours de la fiction Radio Times avec un préalable :  obtenir le parrainage d'un professionnel. Ayant obtenu par un contact l'adresse d'Alan Bennett, il envoya un scénario à celui-ci qui le considéra comme parfaitement acceptable et le parraina. Son travail de théâtre radiophonique pour BBC Radio 4 attira l'attention des producteurs de Granada Television qui l'engagèrent, à 24 ans, comme chef scénariste pour le feuilleton Coronation Street. Il devint ainsi la personne la plus jeune à occuper un tel poste pour le programme.

Il travailla sur Coronation Street durant huit années, passant en 1989 de chef scénariste à auteur. Il travailla également sur d'autres programmes pour Granada : en 1988, il coécrit avec son collègue Kay Mellor — auteur de Coronation Street —,  un épisode de l'anthologie Dramarama. La même année, le duo écrit le feuilleton Children's Ward qui couru sur plusieurs années — Paul Abbott contribuant régulièrement jusque 1992 avant de revenir brièvement en 1996. 

En 1994, il officia comme producteur pour la deuxième saison de la série Cracker, consacrée au travail d'un criminologue joué par Robbie Coltrane. L'année suivante, il passa à l'écriture des scénarios de plusieurs épisodes de la série. En 1997, il connut son premier succès avec une série policière de sa création, Touching Evil, avec Robson Green dans la distribution et qui connue deux séries dérivées — auxquelles Paul Abbott ne contribua pas. En 2004, USA Network réalisa une nouvelle version de la série.

Après avoir écrit une autre série avec Robson Green comme principal acteur, Reckless et quelques autres productions de Granada, il commença à collaborer en 1999 avec une compagnie de production indépendante : Red Production Company (en). Il contribua à un épisode de leur anthologie Love in the 21st Century, diffusée sur Channel 4, et, en 2000, leur créa la série Clocking Off diffusée sur BBC One. Se déroulant dans une usine du Lancashire, la série se focalise sur un membre différent de l'équipe à chaque épisode. La première des quatre saisons a obtenu le British Academy Television Award de la meilleure série télévisée dramatique et son équivalent pour les récompenses de la  Royal Television Society ; Paul Abbott fut personnellement récompensé du prix de la RTS pour le meilleur scénariste.

En 2001, il créa pour Red Production une autre série diffusée sur BBC One, la comédie Linda Green (en) ; du fait d'un succès moindre, elle ne connue que deux saisons avant d'être annulée. En 2000, il devait adapter le roman Amants & fils de  D. H. Lawrence dans une mini-série en quatre mais se retira du fait d'obligations familiales.

L'année 2002 vit Paul Abbott s'essayer à un nouveau genre avec le thriller politique Jeux de pouvoir réalisé par David Yates et produit pour la BBC par Hilary Bevan-Jones. À la fin de l'année 2003, Abbott et Bevan-Jones fondèrent leur propre société de production, Tightrope Pictures, basée dans le quartier londonien de Soho.

Au début de 2004, Channel 4 diffusa Shameless', la nouvelle série d'Abbott très librement inspirée de son expérience et de sa vie familiale lors de sa jeunesse à Burnley[7], quoique l'action du programme soit située de nos jours à Manchester. En 2006, aux British Academy Television Awards, le prix Dennis Potter pour une écriture remarquablez à la télévion lui fut accordé. En juillet de la même année, Radio Times le plaça n°5 de son classement des professionnels les plus influents de la création pour la télévision ; mais le premier des scénaristes.

Tightrope Pictures a produit plusieurs pièces à grande notoriété pour la BBC comme The Girl in the Café (en) écrite par Richard Curtis's et réalisée par David Yates pour BBC One en 2005) et une adaptation du roman To the Ends of the Earth de William Golding's (BBC Two, 2005).

En juillet 2006, il est annoncé que l'université de Salford a nommé Paul Abbott comme professeur invité tandis que  l'université métropolitaine de Manchester lui accordait un  doctorat honoris causa. En novembre 2006, notamment devant le maire et la maire de la cité de Salford, Paul Abbott donna une conférence intitulée « The 21st Century Box » porte sur les transformations de la télévision et fournit « les premiers secours aux fabricants de la télévision » (« first aid for British television makers »). En 2013, le Dr Beth Johnson, de l'université de Leeds, publie (aux Manchester University Press) le premier ouvrage académique étudiant  l'œuvre d'Abbott. En 2015, Paul Abbott reçoit un second doctorat honoris causa de l'université de Keele. En mai 2015, Channel 4 diffuse la première saison de la dernière création d'Abbott, une série policière :  No Offence.

Crédits comme auteur[modifier | modifier le code]

Production Notes Diffuseur
Dramarama
  • "Blackbird Singing in the Dead of Night" (1988)
ITV
Children's Ward
  • 32 épisodes (1989–1992)
ITV
Coronation Street
  • 7 épisodes (co-auteur ?, 1987–1989), 8 épisodes (1991–1993)
ITV
Medics
  • « Born Losers » (1995)
ITV
Cracker
  • « Best Boys: Part 1 » (1995)
  • « Best Boys: Part 2 » (1995)
  • « True Romance: Part 1 » (1995)
  • « True Romance: Part 2 » (1995)
  • « White Ghost » (1996)
ITV
Reckless
  • 6 épisodes (1997)
ITV
Touching Evil
  • 16 épisodes (1997–1999)
ITV
Police 2020
  • Pilote d'une série morte-née (1997)
ITV
Reckless: The Sequel
  • Téléfilm (1998)
ITV
Butterfly Collectors
  • Téléfilm (1999)
ITV
Cracker: Mind Over Murder
  • « First Love: Part 1 » (1999)
  • « First Love: Part 2 » (1999)
  • « Best Boys » (1999)
ABC
Love in the 21st Century
  • « Reproduction » (1999)
Channel 4
The Secret World of Michael Fry
  • 2 épisodes (2000)
Channel 4
Best of Both Worlds
  • 3 épisodes (2001)
BBC One
Clocking Off
  • 13 épisodes (2000–2002)
BBC One
Linda Green
  • 7 épisodes (2001–2002)
BBC One
Tomorrow La Scala!
  • Long-métrage coécrit avec Francesca Joseph, 2002
N/A
Jeux de pouvoir
  • 6 épisodes (2003)
BBC One
Alibi
  • Téléfilm (2003)
ITV
Shameless
  • 130 épisodes (2004–2013)
Channel 4
Mrs In-Betweeny
  • Téléfilm (2008)
BBC Three
Exile
  • 3 épisodes (2011)
BBC One
Hit & Miss
  • 6 épisodes (2012)
Sky Atlantic
Twenty8k
  • Long métrage coécrit avec Jimmy Dowdall, 2012
N/A
No Offence
  • 8 épisodes (2015)
Channel 4

Récompenses & nominations[modifier | modifier le code]

Année Récompense Œuvre Catégorie Résultat Référence
1993 Writers' Guild of Great Britain Award Coronation Street Série dramatique originale de la télévision  (avec Martin Allen, Ken Blakeson, Frank Cottrell Boyce, Tom Elliott, Barry Hill, Stephen Mallatratt, Julian Roach, Adele Rose, Patrea Smallacombe, John Stevenson, Peter Whalley, Mark Wadlow et Phil Woods)
1995 British Academy Television Awards Cracker Meilleure série dramatique
1996 Writers' Guild of Great Britain Award Série dramatique originale de la télévision (avec Jimmy McGovern)
1998 Edgar Allan Poe Awards Cracker : « White Ghost »
Meilleur long-métrage ou mini-série
1998 British Academy Television Awards Touching Evil Meilleure série dramatique (avec Jane Featherstone)
1998 Royal Television Society Awards Meilleur scénariste
1998 Royal Television Society Awards Reckless Meilleur scénariste
2001 Royal Television Society Awards Clocking Off Meilleur scénariste
2001 British Academy Television Awards meilleure série dramatique (avec Nicola Shindler et Ann Harrison-Baxter)
2002 TRIC Awards Linda Green Comédie (avec Beryl Richards and Matthew Bird)
2002 British Academy Television Awards Clocking Off Meilleure série dramatique (avec Nicola Shindler et Juliet Charlesworth)
2003 British Academy Television Awards Meilleure série dramatique (avec Nicola Shindler et Juliet Charlesworth)
2003 British Academy Television Awards State of Play Meilleure série dramatique (avec David Yates et Hilary Bevan Jones)
2004 British Academy Television Awards Shameless Dennis Potter Award
2004 Broadcasting Press Guild Awards Prix du scénariste
2004 Prix Italia Drame télévisés - Séries et feuilletons  (avec Mark Mylod, Dearbhla Walsh et Jonny Campbell)
2004 Golden Nymph State of Play Meilleur scénario de mini-série
2005 Broadcasting Press Guild Awards Prix du scénariste
2005 Edgar Allan Poe Awards Meilleur long-métrage ou mini-série télévisée
2005 Primetime Emmy Awards The Girl in the Café Outstanding Made for Television Movie (avec Richard Curtis et Hilary Bevan Jones)
2005 British Comedy Awards Shameless Meilleure comédie dramatique de la télévision
2005 Royal Television Society Awards Meilleur scénariste
2006 Royal Television Society Awards Meilleur scénariste
2006 Banff Rockie Award Meilleure série durable
2007 Royal Television Society Awards Instinct Meilleure série dramatique (avec Terry McDonough, Paul Frift et Hilary Bevan Jones)
2008 TRIC Awards Shameless Programme dramatique télévisé
2009 British Academy Television Awards Meilleure série dramatique (avec George Faber, John Griffin et Johann Knobel)
2009 TV Quick Awards Meilleure série dramatique
2010 TV Quick Awards Meilleure série dramatique
2010 TRIC Awards TV Drama Programme
2011 TV Quick Awards Best Drama Series
2011 National Television Awards Meilleur drame populaire
2012 British Academy Television Awards meilleur feuilleton et drame durable (avec George Faber, David Threlfall et Lawrence Till)
2014 OFTA Television Awards Meilleur scénariste dans une série comique (avec John Wells, Nancy Pimental, Etan Frankel, Sheila Callaghan, Davey Holmes et Krista Vernoff)

Références[modifier | modifier le code]

Générales
Particulières
  1. Abbott, Paul (15 May 2005).
  2. British Film Institute screenonline database.
  3. a b c et d Decca Aitkenhead, "Estate of Play", The Guardian, 12 July 2008.
  4. a b c d et e Stars and Stories.
  5. "Paul Abbott biography". screenonline. 13 June 1988.
  6. BFI Screenonline: Abbott, Paul (1960–) Biography
  7. Ian Wylie (29 November 2010).

Liens externes[modifier | modifier le code]