Paul-Louis Halley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul-Louis Halley
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Cherbourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
AngleterreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Fratrie
Autres informations
Distinctions

Paul-Louis Halley est un homme d'affaires né à Cherbourg (Manche) le , mort, en compagnie de son épouse, dans un accident d’avion le à Woodstock (centre de l’Angleterre).

Carrière[modifier | modifier le code]

Paul-Louis Halley crée le groupe de grande distribution Promodès en 1961 à Caen, avec son père Paul-Auguste Halley et son frère Robert Halley en réunissant plusieurs entreprises familiales de commerce de gros, implantées en Normandie[1].

Président du directoire pendant vingt-cinq ans, il fait de Promodès[2], à force d’innovations et de rachats, un groupe international particulièrement dynamique, le premier en Europe[1], qui rayonne en France sous les enseignes Continent, Champion, Shopi et Huit à 8, et qui s’implante avec succès en Italie, Grèce, Espagne, Pologne, Belgique et Turquie[3],[4].

Après avoir échoué à acheter le groupe Casino en 1996, Paul-Louis Halley scelle en 1999 une alliance avec un autre grand groupe de distribution, Carrefour[2],[3].

Président d'Eurocommerce à Bruxelles à partir de 1999, il devient la même année administrateur du comité stratégique de Carrefour puis son président en 2001. En 2002, il est également administrateur de Dexia.

Décès[modifier | modifier le code]

Âgé de 69 ans, Paul-Louis Halley meurt, avec son épouse, dans un crash d'avion survenu le 6 décembre 2003[5], lors de l'approche de l'aéroport d'Oxford Kidlington, à bord d'un Socata TBM-700. L'Air Accidents Investigation Branch n'a pu déterminer la cause de l'accident[6]. L'avion ne présentait aucun défaut technique. L'enquête sur l'accident a commencé en 2005 et le crash a été jugé comme accidentel[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul-Louis Halley : De Promodès à Carrefour, Claude Sordet (Auteur), Jean-François Wantz (Auteur), Robert Halley (Postface), Olivier Halley (Postface), Jacques Dermagne (Préface), Éditions d'Organisation, (ISBN 978-2708132276)

Notes et références[modifier | modifier le code]