Paul-Laurent Assoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paul-Laurent Assoun
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directeur
UFR sciences humaines cliniques (d)
-
Michel Tort (d)
Professeur des universités
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Paul-Laurent Assoun, né en 1948, est un psychanalyste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud (promotion 1970)[1], il est docteur d'État en science politique en 1987[2].

Il est d'abord professeur à Nimègue, où il enseigne la philosophie sociale et politique de 1987 à 1993. Il est ensuite professeur à l'université Paris-VII où il dirige l'UFR de Sciences humaines cliniques de 1997 à la fin de 2007[3].

Il est membre de l'unité mixte de recherche du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) psychanalyse et pratiques sociales.

Paul-Laurent Assoun est également directeur des collections Philosophie d'aujourd'hui aux Presses universitaires de France (PUF), Psychanalyse et pratiques sociales chez Anthropos/Economica ainsi que membre du comité de rédaction de la revue de psychanalyse penser/rêver (éditions de l'Olivier).

Il est psychanalyste praticien, adhérent de l'association Espace Analytique.

Son approche de l'inconscient freudien[modifier | modifier le code]

Après avoir récapitulé les quatre définitions freudiennes,
1. Une représentation telle que ne la remarquons pas, mais dont nous sommes prêts à admettre l’existence sur le fondement d’indices et de preuves d’autre sorte ; ensemble de « pensées latentes ».
2. Ensemble des pensées latentes qui malgré leur intensité et leur efficacité se tiennent — par suite d’un mécanisme de défense — loin de la conscience
3. Système d’activité psychique qui se manifeste à nous par la caractéristique que les processus qui le composent sont inconscients.
4. La représentions de chose seule

il montre la triple acception du terme inconscient :

  • Descriptive
  • Explicative
  • Topique dont les propriétés particulières sont :

– L'absence de contradiction et de négation ;
– Un processus (primaire) caractérisé par la mobilité des investissements ;
– L'atemporalité ;
– Le remplacement de la réalité extérieure par la réalité psychique[4]

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages communs[modifier | modifier le code]

  • avec Gagey, Jacques, Psychanalyse et connaissance, Paris, Nouvelles éditions de l'Université.
  • avec Raulet, Gérard, Marxisme et théorie critique, Paris, Payot, 1978
  • De taken van de politieke wijsbegeerte en het onbewuste van de geschiedenis, disc. inaug., Nimègue, Université Radboud de Nimègue, in de Van Opzoomer à maintenant. Orations philosophiques aux Pays-Bas depuis 1846, 1983
  • Hedendaagse Franse Filosofen, réd. par Assoun et al., Assen, Van Gorcum, 1987
  • avec Zafiropoulos, Markos, Psychanalyse et pratiques sociales, Paris, Anthropos, 1994.
  • avec Zafiropoulos, Markos, La haine, la jouissance et la loi, Paris, Anthropos, 1995.

Préfaces et Direction d'ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Mettrie, Julien Offray de, L'Homme-machine, édition présentée et établie par Paul-Laurent Assoun, Paris, Denoël : Gonthier, 1981
  • Rée, Paul, De l'Origine des sentiments moraux, traduit de l'allemand par Michel-François Demet ; édition critique établie par Paul-Laurent Assoun, Paris, Presses universitaires de France, 1982.
  • L'individu comme sujet dans l'histoire, la culture et la foi : conférences et débats, collection : Cahiers recherches-débats, 1987 (autres auteurs : David Kessler, Pierre-Jean Labarrière)
  • Musil, Robert, Pour une évaluation des doctrines de Mach, trad. de l'allemand par Michel-François Demet ; éd. critique établie par Paul-Laurent Assoun Paris, Presses universitaires de France, 1985.
  • Stroeken, Harry, En analyse avec Freud, trad. du néerlandais, préf. et postf. par Paul-Laurent Assoun, Paris, Payot, 1987.
  • Gardaz, Michel, Marx et l'argent, préf. de Paul-Laurent Assoun : Paris, Economica, 1988.
  • Rosenzweig, Franz, Hegel et l'État, avant-propos de Paul-Laurent Assoun ; trad. et présentation de Gérard Bensussan Paris, Presses universitaires de France, 1991.
  • La Mettrie, Julien Offray de, L'homme-machine, précédé de Lire La Mettrie, par Paul-Laurent Assoun, Paris, Gallimard, 1999.
  • Comele Charles, Le travail de la mélancolie du philosophe, présentation de cas et d'entretiens de patients par Paul-Laurent Assoun, Paris, Retz, 2012 (à paraître).

Livres[modifier | modifier le code]

  • Freud et Nietzsche, PUF, Philosophie d'aujourd'hui, 1980.
  • Introduction à l'épistémologie freudienne, Paris, Payot, 1981.
  • L'Entendement freudien : logos et anankè, Paris, Gallimard, 1984.
  • Le Pervers et la femme, Paris, Anthropos, 1989.
  • Leçons psychanalytiques sur frères et sœurs.
    • Tome 1, Le lien inconscient
    • Tome 2, Un lien et son écriture
  • L'École de Francfort, Paris, PUF, 1987, 1990.
  • Le freudisme, PUF, coll. « Que sais-je ? », novembre 1990.
  • Le couple inconscient : amour freudien et passion postcourtoise, Paris, Anthropos, 1992.
  • Introduction à la métapsychologie freudienne, PUF, coll. Quadrige, février 1993.
  • Le fétichisme, PUF, coll « Que sais-je ? », juin 1994.
  • Le regard et la voix, Paris, Anthropos, 1995.
  • Freud et la femme, Paris, Calmann-Lévy, 1983, 1993, puis Payot, Rivages 1994.
  • Freud, la philosophie et les philosophes, PUF [1976], Quadrige, janvier 1995.
  • Freud et Wittgenstein, PUF, coll. quadrige, février 1996
  • Littérature et psychanalyse : Freud et la création littéraire, Paris, Ellipses, 1996.
  • Psychanalyse, PUF, coll. Premier cycle, Octobre 1997.
  • Corps et symptôme, Paris, Anthropos, 1997.
  • Marx et la répétition historique, PUF 1976, coll. « Quadrige », février 1999.
  • La métapsychologie, PUF, coll. « Que sais-je ? », 2000.
  • Leçons psychanalytiques sur le masochisme, Paris, Anthropos, coll. « Poche psychanalyse », 2003
  • Lacan , PUF, coll « Que sais-je ? », 2003, 2015, 2017.
  • Le démon de midi, Éditions de l'Olivier, avril 2008.
  • Dictionnaire des œuvres psychanalytiques, PUF, coll "Grands dictionnaires", septembre 2009.
  • L'énigme de la manie. La passion du facteur Cheval, Les éditions Arkhê, 2010.
  • L'excitation et ses destins inconscients, Paris, Presses universitaires de France, 2013[5].
  • Tuer le mort. Le désir révolutionnaire, Presses Universitaires de France - PUF, 2015
  • L'énigme conjugale : Psychanalyse du mariage, Presses Universitaires de France - PUF, 2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lyon-normalesup.org/Annuaire/frame.php.
  2. Thèse sous la dir. de Georges Lavau : [1].
  3. http://www.ep.univ-paris-diderot.fr/presentation-de-l-ufr/historique/.
  4. * Paul-Laurent Assoun, « L’objet métapsychologique : l’inconscient », dans : Alain de Mijolla et Sophie de Mijjola-Mellor, Psychanalyse, 1996, 5e édition, 2013, p. 269-277.
  5. Frédéric Rousseau, « L'excitation et ses destins inconscients, un court traité psychanalytique de l'excitation » oedipe.org, consulté le 6 décembre 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]