Paul-Henri Mallet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mallet.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Mallet.

Paul-Henri Mallet, né le 20 août 1730 à Genève et mort dans la même ville le 8 février 1807, est un homme de lettres suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi ses études à l'Académie de Genève, licencié en droit, il devint tuteur dans la famille du comte de Calenberg.

En 1752, il fut nommé professeur des belles lettres à l'Académie de Copenhague. Il devint précepteur du fils du roi de Danemark.

Il retourna à Genève en 1760 et déclina l'offre de la tsarine de devenir le précepteur de son fils, le futur tsar Paul Ier de Russie. Il est membre du Conseil des deux cents de 1764 à 1789.

Il accompagna en voyage Lord Mountstuart.

Mallet fut admis comme membre correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1763.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Histoire du Danemarch (3 vols., Copenhagen, 1758–1777)
  • Histoire de la maison de Hesse (4 vols., 1767–1785)
  • Histoire de la maison de Brunswick (4 vols., 1767–1785)
  • Histoire de la maison et des etats du Mecklenbourg (1796)
  • Histoire des Suisses ou Helvetiens (4 vols., Geneva, 1803)
  • Histoire de la ligue hanseatique (1805)

Sources[modifier | modifier le code]