Pau Golf Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pau Golf Club
Image illustrative de l'article Pau Golf Club
Date de création 1856
Localisation Billère
Coordonnées 43° 17′ 46″ nord, 0° 23′ 34″ ouest
Par 69
Distance totale 5314m
Nombre de parcours 1 parcours de 18 trous

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pau Golf Club

Le Pau Golf Club est un club de golf situé sur la commune de Billère en limite de Pau. Il est le plus ancien de toute l'Europe continentale et le premier golf ouvert en dehors des territoires britanniques.

Histoire[1][modifier | modifier le code]

Le Pau Golf Club en 1896

Le Pau Golf Club a vu le jour en 1856 en Béarn. Il est le fruit de la venue dans ce coin du sud-ouest de la France d'Écossais passionnés par ce sport. À l'origine, les premiers indices de la pratique de ce sport dans cette région font suite à la bataille d'Orthez en 1814. Des régiments de l'armée de Wellington se trouvèrent alors cantonnés à Pau à la suite de la bataille contre les forces impériales françaises. Parmi les officiers, on raconte que deux d'entre eux, d'origine écossaise, qui ne s'étaient jamais séparés de leur équipement de golf, cherchaient toutes les occasions de pratiquer leur sport favori. Au cours de leurs promenades, ils furent frappés par la beauté de la plaine de Billère aux portes de Pau, en bordure du gave, et avec les Pyrénées en toile de fond. Ils pensèrent qu'un tel décor se prêterait admirablement au jeu de golf, d'autant plus qu'un examen attentif du terrain leur démontrerait qu'ils étaient en présence d'un ancien lit du gave, avec un sous-sol rocheux très perméable, donc exempt de boue, même durant l'hiver.

Ils commencèrent ainsi à pratiquer le golf dans ce nouveau lieu mais durent rapidement repartir. Plusieurs années plus tard, ces mêmes Écossais revenaient cette fois-ci en tant que touristes afin de profiter de la douceur de vivre et du cadre de Pau. Ils créèrent donc le Pau Golf Club en 1856 sur près de 34 hectares. Très vite, de nombreux touristes britanniques rejoignirent le club. La ville de Pau était à ce moment-là très prisée par l'aristocratie britannique pour les vertus curatives de son air. Toute cette colonie allait marquer profondément la vie paloise en amenant avec elle ses coutumes et ses sports traditionnels: équitation, chasse à courre, pyrénéisme, et surtout le golf. Le Pau Golf Club restera le seul golf de France pendant plus de 30 ans jusqu'à l'ouverture du golf de Biarritz en 1888.

Dès cette époque donc, la vie du club fut exclusivement liée à l'activité de la colonie anglaise, comme en témoignent les nombreux souvenirs de toutes sortes : coupes en argent massif, portraits de membres, médailles et gravures, telle celle représentant la célèbre diligence à six chevaux, baptisée ironiquement « the rocket » qui assurait la liaison en huit heures entre les golfs de Pau et de Biarritz. En 1880, le club house est construit dans le pure style victorien avec des bow-windows typiquement anglaises.

Les deux conflits mondiaux du XXe siècle marquèrent des tournants décisifs dans la pratique du golf à Pau. Les touristes anglais tournèrent de plus en plus le dos au Béarn, le sort du golf était désormais entre les mains des Palois. Il fallut attendre les années 1960 pour qu'une véritable rénovation puisse avoir lieu. Dès lors, le nombre de sociétaires ne cessa d'augmenter permettant de pérenniser le plus vieux golf d'Europe continentale.

Le parcours[2][modifier | modifier le code]

Le Pau Golf Club est aujourd'hui un par 69 installé le long du gave de Pau. Le parcours est plat avec de petits greens. À noter également que le club-house est un véritable musée consacré à la riche histoire du club.

Les compétitions[modifier | modifier le code]

Le Pau Golf Club organise plusieurs compétitions tout au long de l'année. Ainsi, en février la rencontre France-Espagne Boys a vu participer les golfeurs Sergio García, José María Olazábal ou encore Jean Van de Velde ; en mai a lieu la Seniors 1856, puis la Cup 1856 en juillet, le Grand-Prix de Pau en août et enfin la Ladies Cup en septembre.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]