Patrouille de la Marche verte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Marche verte pour la marche de 1975.
Les avions de la patrouille

La patrouille de la Marche verte est la patrouille de démonstration de la force aérienne royale du Maroc ; c'est aussi la patrouille nationale officielle du Maroc. Elle évolue sur huit Cap 232. Ces avions sont connus pour décoller et voler reliés par des cordes[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La patrouille est créée en 1984[1], avec à sa tête Jean-Pierre Otelli ; son nom fait référence à la Marche verte effectuée le 6 novembre 1975.

Au cours de son histoire, l’unité utilise différents avions, dont des FFA AS-202 Bravo (en), et des Cap 10, 230, 231 et 232[2].

Spécificités[modifier | modifier le code]

Les aviateurs de la Marche verte effectuent plusieurs figures qui leur sont propres, dont le décollage avec leurs avions attachés par des cordes, qu’ils détachent ensuite en vol lors d’un changement de formation[2]. Ils sont aussi les seuls à réaliser la boucle « en miroir » : une boucle effectuée par deux avions se faisant face, un en vol normal et l’autre sur le dos[2].

Cap 230 de la patrouille aérienne marocaine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ziad Alami, « La patrouille «La Marche Verte» fait sensation dans le ciel de Toulouse », fr.le360.ma,‎ (lire en ligne)
  2. a, b et c Jean-Pierre Roland, « Airexpo : patrouilles en vedette », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)