Patronnage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patronage et Patronage paroissial.

Un patronnage est un patron auquel on rajoute les valeurs de couture, c'est-à-dire les réserves de tissu laissées entre les piqûres et le bord brut du tissu. Pour réaliser le patronnage, on va travailler à partir d'un gabarit nommé patron de base[1]. Les valeurs de couture sont variables suivant le textile utilisé.

D'après Johanna Zanon dans son étude sur la maison de couture Jean Patou, ce sont les premières d’atelier qui matérialisent, en Haute couture, le croquis ou l'idée d'un vêtement en créant son patronnage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Weidmann, Technologies des textiles : 2e édition, Paris, Dunod, , 224 p. (ISBN 978-2100575909)
  • Tomoko Nakamichi, PATTERN MAGIC 2 : La magie du patronnage, Paris, Groupe Eyrolles, (ISBN 978-2-212-13239-7, lire en ligne).
  • Johanna Zanon, « La face cachée de la Lune : les ateliers de couture de la maison Jean Patou dans l’entre-deux-guerres », Apparence(s), vol. 7,‎ (lire en ligne).