Patrizia Valduga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Patrizia Valduga
Image dans Infobox.
Patrizia Valduga avec Mario Santagostini en 2012.
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
Influencée par

Patrizia Valduga, née le à Castelfranco Veneto (Italie), est une poétesse et traductrice italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un lycée scientifique, Patrizia Valduga a étudié la médecine à l’université de Padoue pendant trois ans avant de se réorienter en littérature à l’université « Ca' Foscari » de Venise, où elle suit les cours de Francesco Orlando. En 1981, elle rencontre le poète et critique milanais Giovanni Raboni, avec lequel elle se marie[1],[2].

En 1988, Valduga fonde la revue « Poesia », qu’elle dirige pendant un an. Elle contribue également à différents magazines et journaux comme La Repubblica[1] et le Corriere della Sera[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (it) Marco Marchi, « Il Requiem di Patrizia Valduga », sur quotidiano.net, (consulté le 5 mars 2019)
  2. (en) Gaetana Marrone, Encyclopedia of Italian Literary Studies : A-J, Taylor & Francis, , 1504 p. (ISBN 978-1-57958-390-3, lire en ligne), p. 1941-1942
  3. a et b (en) « The Dialogue with the Dead in Patrizia Valduga’s Requiem », dans Patrizia Sambuco, Italian Women Writers, 1800–2000 : Boundaries, Borders, and Transgression, Rowman & Littlefield, , 192 p. (ISBN 9781611477917), p. 69-71
  4. (it) « Premio Napoli per la lingua e la cultura italiana », sur premionapoli.it (consulté le 5 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]