Patrizia Reggiani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Patrizia Reggiani
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Patrizia Reggiani MartinelliVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Italienne
Conjoint
Maurizio Gucci

Patrizia Reggiani Martinelli (née le ) est l'ex-épouse de Maurizio Gucci. Pendant les années 1980, alors qu'elle est mariée à ce dernier, elle mène une vie de riche mondaine et est considérée comme une personnalité du monde de la mode. À la fin de l'année 1998, elle défraie la chronique après avoir commandité le meurtre de son mari, crime qui est jugé lors d'un procès suivi de près par le public italien.

Relation avec Maurizio Gucci[modifier | modifier le code]

Elle naît Patrizia Martinelli à Vignola, province de Modène, en Italie du Nord, d'un père inconnu. Après le mariage de sa mère avec Ferdinando Reggiani, elle est adoptée par ce riche entrepreneur milanais et prend son nom. Elle épouse en 1973 Maurizio Gucci, avec qui elle eut deux filles, Allegra et Alessandra[1]. Le 2 mai 1985, après 12 ans de mariage, Maurizio quitte Patrizia pour une femme plus jeune, prétextant un court voyage d'affaires. Il ne rentre jamais chez lui. En 1991, leur divorce est officiellement prononcé. Dans le cadre de la convention de divorce, Patrizia Reggiani perçoit l'équivalent d'une pension alimentaire annuelle de 500 000 dollars. En 1992, il lui est diagnostiqué une tumeur au cerveau, qui est retirée sans aucune séquelle. Le 27 mars 1995, son ex-mari est tué par balle, à son arrivée au travail, par un tueur à gages qu'elle a engagé[2],[3].

Procès[modifier | modifier le code]

Le 31 janvier 1997, Patrizia Reggiani est arrêtée et, en 1998, est reconnue coupable d'avoir organisé le meurtre de son ex-mari Maurizio Gucci puis condamnée à 29 ans de prison[4]. Le procès suscite un vif intérêt médiatique. C'est à cette période que Reggiani est devenue connue sous le surnom de « Black Widow » (veuve noire)[5],[6]. Ses filles demandent que sa condamnation soit annulée, affirmant que sa tumeur au cerveau avait affecté sa personnalité. En 2000, une cour d'appel de Milan confirme la condamnation mais réduit la peine à 26 ans. Cette même année, Patrizia Reggiani tente de se suicider en se pendant avec un lacet, mais est secourue à temps.

En octobre 2011, elle se voit offrir la possibilité d'une prison ouverte, mais refuse, déclarant : « Je n'ai jamais travaillé de ma vie, ce n'est pas maintenant que je vais commencer[7]. » Elle est libérée en octobre 2016 après avoir passé 18 ans derrière les barreaux[8]. Cette sortie intervient plus tôt que prévu en raison d'une remise de peine pour bonne conduite. En 2017, elle reçoit une rente de 900 000 £ de la succession de Gucci. Cela est dû à un accord signé en 1993. Le tribunal a également statué sur un acompte pendant son incarcération, s'élevant à plus de 16 millions de livres sterling. L'ordonnance est rendue contre la succession de son ex-mari, actuellement administrée par ses deux filles, qui devaient faire appel.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

En novembre 2021 sort le film House of Gucci réalisé par Ridley Scott, relatant le mariage de Reggiani et le meurtre de son ex-mari, dans lequel Lady Gaga interprète son rôle[9].

En mars 2021, Patrizia Reggiani exprime son mécontentement de ne pas avoir été contactée par Lady Gaga avant que celle-ci n'accepte le rôle[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Omicidio Gucci – Patrizia Reggiani, rinuncia alla semilibertà: "Non ho mai lavorato in vita mia" », robadadonne.likers.it, (consulté le )
  2. (en) Family Business on the Couch: A Psychological Perspective, John Wiley and Sons, (ISBN 978-0-470-51671-3, lire en ligne), 102
  3. (en) Sara Gay Forden, The House of Gucci: A Sensational Story of Murder, Madness, Glamour, and Greed, HarperCollins (ISBN 0-688-16313-0), 2001.
  4. (en) Alessandra Stanley, « Former Wife Given 29 Years for Ordering Gucci Slaying », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  5. (en) « Investing Money » The Maurizio Gucci Story », turtlemeat.com
  6. (en) The Black Widow goes on trial The New York Times. 20 May 1998.
  7. (en) « Did You Ever Plan To Kill Your Husband (And Eventually Did It)? Then The Fashion Industry Wants You! », irenebrination.typepad.com, (consulté le )
  8. (en-GB) Nick Squires, « Italy's 'Black Widow' Gucci heiress who ordered ex-husband's murder entitled to nearly £1 million a year from his estate », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le ).
  9. (en) « Lady Gaga, Ridley & Giannina Scott Team on Film About Assassination of Gucci Grandson Maurizio; Gaga to Play Convicted Ex-Wife Patrizia Reggiani », Deadline.com, .
  10. (en) « Maurizio Gucci’s Ex-Wife Patrizia Reggiani Is ‘Annoyed’ Lady Gaga Is Playing Her in ‘House of Gucci’ Movie ».