Patrick Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patrick Thomas
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(71 ans)
Dijon
Nationalité
Formation

Patrick Thomas, né le à Dijon, est un dirigeant d'entreprise français. Il fut le président-directeur général d’Hermès International de 2003 à 2014[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Patrick Thomas est issu d'une famille de catholiques jansénistes dans laquelle il a reçu une éducation stricte et rigoureuse[2]. Son grand-père est le fondateur d’une petite société de jus de fruits qui deviendra, sous l’impulsion de son père et de son oncle, la marque Pampryl.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l'ESCP et intègre la multinationale International Telephone and Telegraph, en y faisant deux années d'apprentissage[2].

En 1971, il intègre le groupe Pernod qui vient de racheter Pampryl, l’entreprise familiale. Il y fait ses armes et en 1980, y occupe successivement plusieurs postes dans le contrôle de gestion et la direction administrative[3].

En 1989, à la suite d'une rencontre avec Jean-Louis Dumas, il est embauché chez Hermès. Il sera son bras droit de 1989 à 1997, chargé du développement et de la hiérarchisation de l’entreprise[3].

En 1997, il devient Président du groupe Lancaster pour les cosmétiques et les parfums, jusqu’en 2000, où il prend la tête de la marque de Whiskys William Grant[4].

En 2003, Patrick Thomas devient directeur général d’Hermès International. Il remplace Jean-Louis Dumas, à la tête de l'entreprise depuis 1978, en janvier 2006, et devient ainsi le premier gérant non-familial du groupe[2].

Fin janvier 2014, Patrick Thomas quitte définitivement la direction d'Hermès International, Axel Dumas lui succédant à ce poste[1]. Il supervise depuis les activités de la marque Shang Xia, filiale chinoise d'Hermès[5].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Entre 2007 et 2012, il est président de la chambre syndicale de la mode masculine[6].

Entre 2010 et septembre 2012, il est membre du conseil de surveillance de Lacoste[7].

Il est membre du conseil d'administration de Rémy Cointreau[8] et de Renault[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Patrick Thomas tire sa révérence chez Hermès » [archive du ], sur Challenges,
  2. a b et c Portrait de Patrick Thomas, Le Nouvel Economiste, 15 juin 2006
  3. a et b Biographie de Patrick Thomas, Lsa-Conso.fr
  4. Lauréat : Talent du Management (2008), Centreduluxe.com
  5. Ghislain de Montalembert, « Regards - Dans la tête de Patrick Thomas - Rebelle de luxe », Le Figaro Magazine, semaine du 15 novembre 2013, page 36.
  6. Chambre syndicale de la mode masculine, ModeaParis.com, 15 mai 2012
  7. Patrick Thomas démissionne du conseil d'administration de Lacoste, Le Monde.fr, 28 septembre 2012
  8. « Gouvernance – Rémy Cointreau », sur www.remy-cointreau.com
  9. « Patrick Thomas », sur group.renault.com