Patrick Savidan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Savidan.
Patrick Savidan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Philosophe, universitaire, éditeurVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Patrick Savidan est un philosophe français né en 1965[1]. Universitaire, il est également directeur éditorial des Editions Raison publique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

D'abord formé en droit (à l'Université de Toulon) et en théorie politique (à l'université d'Ottawa, au Canada, où il a notamment travaillé, sous la direction de la philosophe Koula Mellos, sur les théoriciens de l'école de Francfort), il a ensuite obtenu l'agrégation de philosophie puis soutenu, à l'Université Paris-Sorbonne, sous la direction du philosophe Alain Renaut, une thèse de doctorat consacrée à la philosophie critique du sujet développée par Emmanuel Kant. Ses travaux s'inscrivent dans le champ de la philosophie politique et de l'éthique contemporaines.

Carrière[modifier | modifier le code]

Patrick Savidan est actuellement professeur d'éthique et de philosophie politique à l'Université Paris-Est Créteil (Paris 12), après avoir été Professeur à l'Université de Poitiers et Maître de conférences à l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV).

Depuis octobre 2009, il enseigne à Sciences-Po Paris.

Cofondateur de l'Observatoire des inégalités[2] en 2002, il en est actuellement le président.

Il est également éditeur. Après avoir été directeur de collections pour les Éditions Grasset (2002-2014), puis pour les Éditions Albin Michel (2014-2017), il est désormais directeur éditorial des Editions Raison publique qu'il a fondées en 2017, dans le prolongement de la revue de philosophie politique Raison publique qu'il a créée en 2003.

Depuis 2018, il est membre du conseil scientifique de l'Éducation nationale[3].

Travaux[modifier | modifier le code]

Patrick Savidan est l’une des figures marquantes du renouveau de la question de l'égalité en France. À la tête de l'Observatoire des inégalités, il a multiplié les initiatives scientifiques visant à réintroduire dans le débat public français les questions de justice sociale. Il combine dans ses recherches une grande sensibilité à l’importance du pluralisme culturel et moral et le souci de déployer davantage l’idéal républicain d’égalité, face à l’accroissement des inégalités dans les sociétés post-industrielles contemporaines. Soucieux d'engager la philosophie sur des questions concrètes, il articule réflexion normative et savoirs issus de la recherche dans le domaine des sciences sociales.

Dans Repenser l'égalité des chances (2007), Patrick Savidan souligne que l'égalité des chances suppose que des moyens importants (santé, logement, éducation, formation, ...) soient socialement mobilisés pour que chaque nouvelle génération et chaque individu au sein de cette génération ait une chance égale. Il soutient qu'une conception très individualiste de l'égalité des chances ne permet pas d'atteindre cet objectif, mais tend au contraire à renforcer les inégalités. Pour que l'égalité des chances devienne « soutenable », il faudrait selon lui qu'elle produise « des rapports sociaux qui ne rendent pas impossible l'égalité des chances ». Il propose pour cela de l'inscrire dans une perspective plus solidariste. Dans Voulons-nous vraiment l'égalité ? (2015), il s'interroge sur la raison des conduites - dans le domaine scolaire, dans le rapport aux systèmes de protection sociale, etc. - qui tendent à l'accroissement des inégalités, alors même que nous sommes nombreux à proclamer notre désir d'égalité. Est-ce "faiblesse de la volonté" ? Est-ce volonté de distinction ? Selon Patrick Savidan, ce serait plutôt le produit d'une adaptation rationnelle à des politiques de long terme qui fragilisent les mécanismes publics de réduction des inégalités, et affaiblissent ainsi l'engagement en faveur de la solidarité au profit de la recherche de la sécurité pour ses proches. Cette hypothèse stimulante s'appuie sur une analyse approfondie des modélisations philosophiques de l'irrationalité, ainsi que des avatars du projet moderne d'égalisation des conditions. Voulons-nous vraiment l'égalité ? s'inscrit dans la continuité des analyses développées par Patrick Savidan dans Repenser l'égalité des chances, et prend place aux côtés des ouvrages qui questionnent les résistances à l'égalité comme Si tu es pour l'égalité, pourquoi es-tu si riche ?, du philosophe canadien Gerald Allan Cohen.

Les perspectives qu'il développe s'inscrivent dans un dialogue entre les traditions philosophiques continentales et anglo-saxonnes et accordent une place importante au pragmatisme de John Dewey, philosophe dont il a traduit La Quête de certitude. Une étude de la relation entre connaissance et action (Paris, Gallimard, 2014 [1929]).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Du minimalisme moral. Essais pour Ruwen Ogien, dir. en coll. avec Roberto Merrill, Paris, Editions Raison publique, 2018.
  • Dire les inégalités. Représentations, figures, savoirs, dir. en coll. avec Raphaëlle Guidée, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017.
  • Voulons-nous vraiment l'égalité?, Paris, Éditions Albin Michel, sept. 2015.
  • Le multiculturalisme (2009), Paris, Presses Universitaires de France - PUF, « Collection : Que sais-je ? », 2e édition, 2011.
  • L'État des inégalités en France. 2009, dir. en collaboration avec Louis Maurin, Paris, Belin, 2008.
  • Repenser l'égalité des chances (2007), Paris, Hachettes littératures, 2010.
  • L'État des inégalités en France. 2007, dir. en collaboration avec Louis Maurin, Paris, Belin, 2006.
  • Dictionnaire des sciences humaines, dir. en collaboration avec Sylvie Mesure, Paris, Presses Universitaires de France, 2006.
  • La République ou l’Europe ?, dir., Paris, Livre de poche, coll. "Biblio essais", 2004.
  • Comprendre (n°4) : "les inégalités", dir. en collaboration avec Jean-Paul Fitoussi, Paris, Presses Universitaires de France, 2003.
  • Pluralisme et délibération. Enjeux de la philosophie politique contemporaine, dir. en coll. avec Koula Mellos, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, 1999.
  • Histoire de la philosophie politique, sous la dir. d’A. Renaut, coordination P. Savidan et P.-H. Tavoillot, cinq volumes, Paris, Calmann-Lévy, 1999.
  • La Culture de la dette, en coll. avec Patrice Martin, Montréal, Boréal, 1994.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Michael Sandel, Justice, Paris, Albin Michel, avril 2016.
  • John Dewey, La quête de certitude. Une étude du rapport entre connaissance et action (1929), Paris, Gallimard, coll. Bibliothèque de philosophie », 2014.
  • John Richard Bowen, L’Islam : un ennemi idéal, Paris, Albin Michel, 2014.
  • Charles Taylor, L’Âge séculier, Paris, Seuil, 2011.
  • John Stuart Mill, Considérations sur le gouvernement représentatif (1861), Paris, Gallimard, 2009.
  • Philip Pettit, Républicanisme. Une théorie de la liberté et du gouvernement (trad. de l’anglais), en collaboration avec Jean-Fabien Spitz, Paris, Gallimard, coll. « NRF », 2004.
  • John Searle, Liberté et neurobiologie, Paris, Grasset, coll. « Nouveau collège de philosophie », 2003.
  • Jürgen Habermas, Éthique de la discussion et la question de la vérité, Paris, Grasset, coll. « Nouveau collège de philosophie », 2003.
  • Will Kymlicka, La citoyenneté multiculturelle, Paris, Boréal/Éditions de la découverte, coll. « Textes à l’appui / politique et sociétés », 2001.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Eric Le Boucher, « Patrick Savidan. A la recherche d'une « raison publique » », dans Le Monde, édition du 20 mai 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]