Patrick Rubinstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Patrick Rubinstein
Patrick RUBINSTEIN.png
Biographie
Naissance
Nationalité
Français
Autres informations
Mouvement
Op Art
Site web

Patrick Rubinstein est un artiste contemporain français, né en 1960 à Paris[1]. Il appartient au mouvement de l'Op Art et des arts cinétiques. Il est l'inventeur du mouvement Kinetic Pop Art, alliant les principes techniques des arts optiques et la thématique de la figuration en art.

Patrick Rubinstein vit et travaille à Paris.

Biographie détaillée[modifier | modifier le code]

1960-1976 : Enfance et famille[modifier | modifier le code]

Patrick Rubinstein doit beaucoup à sa famille pour son éducation artistique. En effet, sa mère est passionnée du 7ème art. Son père, quant à lui, est amateur et collectionneur d'art. C'est lui qui l'initie aux techniques de l'art optique et cinétique, qui sont très en vogue à la fin des années 1970.

C'est aussi à cette période que Patrick Rubinstein commence à fréquenter les musées et les galeries parisiennes pour admirer, en particulier, les œuvres de Jesus-Rafael Soto, Andy Warhol, Carlos Cruz-Diez, Victor Vasarely, Roy Lichtenstein, Jean-Michel Basquiat, mais aussi les grands maitres du XXe siècle.

1977-1981 : Les premières œuvres optiques[modifier | modifier le code]

Fasciné par l'Op Art et le cinétisme, c'est en 1977 que Patrick Rubinstein crée ses premières œuvres optiques. Il s'intéresse particulièrement au travail de Yaacov Agam[2], avec son procédé optique en accordéon. S'il s'inspire de la technique, il s'en sépare dans l'esthétique, préférant la figuration à l'abstraction géométrique[3].

Âgé de 18 ans, il s'intéresse à la fusion des visages. Il utilise deux portraits de membres d'une même famille pour en découvrir les points communs et les singularités[4].

1981-2006 : L'univers de la mode[modifier | modifier le code]

Une curiosité créative le pousse dans l'univers de la mode, une autre de ses passions. Il fera une grande partie de sa carrière à créer des collections, à utiliser la couleur. Ce travail l'oblige à se renouveler continuellement. Patrick Rubinstein n'envisage pas, à ce stade, de devenir un artiste professionnel. Cependant, c'est une période qu'il considère aujourd'hui comme appartenant à sa formation artistique.

Il continue de créer des œuvres en recherchant des solutions techniques lui permettant d'affiner la précision du cinétisme et des illusions optiques, en particulier la persistance rétinienne.

2007-2009 : Une inspiration constructiviste dans ses premières œuvres optiques et cinétiques[modifier | modifier le code]

P.Rubinstein en collaboration avec Philippe Starck

2007 est une année charnière ; Patrick Rubinstein tourne la page de la mode pour devenir artiste. Ses premières recherches sont influencées par les photographes de la période du constructivisme russe. Il utilise les répétitions d'architecture sobre en noir et blanc, pour les mélanger à des messages.

2009 à aujourd'hui : Création du concept Kinetic Pop Art[modifier | modifier le code]

Le concept du Kinetic Pop Art réside dans la fusion des techniques de l'Op Art et de l'esthétique du Pop Art. Résolument pop et colorées, ses œuvres sont à la fois évocatrices d'un esprit positif et d'une volonté de transmettre des messages universels.

L'artiste revisite l'univers de sa jeunesse en puisant dans l'iconographie cinématographique et dans la culture Pop-Rock des années 60 et des années 70[5].

Ce concept reçoit un accueil favorable de la part des galeries d'art. En parallèle, l'artiste collabore à des projets, comme celui de l'Alcazar à Paris, ou celui de la création d'une lampe avec le designer Philippe Stark.

Patrick Rubinstein est classé par le magazine Art Actuel au 89e rang des artistes les mieux vendus en France en 2013[6].

2016 à aujourd'hui : Innovation dans les effets optiques[modifier | modifier le code]

Patrick Rubinstein posant une feuille d'or 22 carats sur l'un de ses tableaux.

Patrick Rubinstein intègre des feuilles métalliques dans ses œuvres. L'usage de ces matières est une découverte importante dans la création de nouveaux effets optiques.

Ce constat est fait par l'artiste grâce à l'observation des œuvres de Pierre Soulages.

En effet, le changement de perception de ses œuvres ne s'opère plus uniquement par le mouvement, mais aussi par la variation et l'orientation de la lumière naturelle.

2017 à aujourd'hui : La naissance du concept d'Exceptions ou un retour à la simplicité des fondateurs de l'Op Art[modifier | modifier le code]

Détail d'une œuvre d'Exception de P.Rubinstein

L'innovation dans l'utilisation des feuilles métalliques ouvre à l'artiste de nouveaux champs de recherche. Il revient à l'évidence simple des pionniers de l'Op Art. Sans renoncer au concept de Kinetic Pop Art, il oriente sa création vers une abstraction poétique, utilisant le mouvement, l'espace et la géométrie comme moteurs de son œuvre.

La palette devient monochrome et contraste avec l'usage massif des feuilles métalliques (feuilles d'or 22 carats, feuilles de cuivre et feuilles d'aluminium). Cela crée des effets optiques inédits dans l'Op Art. La lumière devient un complément du mouvement dans le changement de perception des œuvres.

C'est à l'occasion d'une exposition personnelle intitulée Exceptions à Paris en 2018 que Patrick Rubinstein montre ces premières œuvres d'Exception. Le choix de ce nom est volontairement ambivalent, jouant sur le double sens du terme exception.

Cette série d'œuvres est une rupture radicale dans le langage de l'artiste.

P.Rubinstein à l'Alcazar

En 2019, une autre exposition personnelle de l'artiste en Belgique est l'occasion de montrer une évolution dans ses compositions, qu'il travaille essentiellement autour du mouvement et de la profondeur.

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • : Exposition personnelle de P.Rubinstein à Paris , autour d'une nouvelle série d'œuvres, intitulée "Musée Imaginaire"[7].
  • Juin- : Exposition personnelle de l'artiste à Arcachon[8].
  • : Exposition personnelle de P.Rubinstein à Paris présentant les nouvelles œuvres de l'artiste, ses Exceptions[9].
  • : Solo Show dans la carrière de l'artiste à Pietrasante, en Italie.
  • – Paris. Vernissage de « Ki-ne-tic Rock-n-Roll ! », l’exposition de Patrick Rubinstein à Paris, en écho à l’inauguration de la nouvelle scénographie de l'Alcazar[2],[10].
  • Singapour : "Rendez-vous avec les Géants", première rétrospective de Patrick Rubinstein en Asie[3] .

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • : Participation de Patrick Rubinstein à l'exposition collective "Icons" à Paris[11] .
  • : Participation de Patrick Rubinstein à l'exposition collective "Wild Walls" à Paris[12].
  • : Participation de Patrick Rubinstein à l'exposition collective "Remastered" à Paris[13].
  • : Participation de l'artiste au salon ArtUp Lille.
  • : Participation de l'artiste à la 17e édition du salon Scope Miami et au Scope Art Palm Beach en Floride (USA).
  • 12 – – Paris. Patrick Rubinstein participe à la 18e édition du salon Shanghai Art Fair.
  • 10 – – Séoul. Opera Gallery expose pour la première fois ensemble Patrick Rubinstein, Seen et Mr Brainwash[14].
  • 7 – – Paris. Patrick Rubinstein expose dans une ancienne usine à Montgolfière à l’occasion de la première édition de Next Step, la toute nouvelle biennale d’art contemporain de Paris.
  • 12 – 2014 – Shanghai. Patrick Rubinstein expose à la BolognaFiere SH Contemporary , le plus grand salon consacré à l'art contemporain en Asie.
  • : Exposition à Drouot Montaigne au Salon Siel de Paris.
  • : Exposition au Salon Art Shopping au Carrousel du Louvre.

Musées[modifier | modifier le code]

  • 2018 : La fondation Maurice and Paul Marciano acquière pour son musée d'art contemporain de Los Angeles l'œuvre de Patrick Rubinstein intitulée Artistic Overflow .
  • : Le POPA (Porrentruy Optical Art, Suisse) est le 1er musée au monde qui se consacre à l’art optique. Le , pour son ouverture, il fait l'acquisition, dans le cadre de son exposition permanente, de l'œuvre de Patrick Rubinstein intitulée Eyes of Mona .
  • : Le musée Copelouzos (Grèce, Athènes) a fait l'acquisition de l'œuvre Music Madness (sculpture murale, Technique mixte, 80x200cm, 2013) en vue de son ouverture prochaine au public.

Ventes aux enchères caritatives[modifier | modifier le code]

  • : L'artiste s'engage, en offrant une de ses œuvre, dans la Tombola Solidaire #WeLoveNice. Il s'agit d'un engagement pour soutenir les hôpitaux niçois dans la crise post Covid-19[15] .
  • - Patrick Rubinstein fait don de l'œuvre Les Trois Visages de l'Amour à l'AFM Téléthon[16],[17].
  • 2019 - Paris. Patrick Rubinstein participe au Gala de la Fondation du Paris Saint-Germain en faisant don de son œuvre unique Liberté-Égalité-Mbappé[18],[19].
  • : L'artiste fait don de l'œuvre D'une main de maitre à l'association Les mains de l'espoir, au profit de l'enfance défavorisée[20],[21].
  • - Paris. Patrick Rubinstein participe au Gala de la Fondation du Paris Saint-Germain en faisant don de son œuvre unique Paris est Magique !, acquise pour 90 000 [22],[23],[24].
  • : L'artiste participe, avec son œuvre, Toi plus Moi, à une vente aux enchères caritative au profit des victimes de l'attentat de Nice du 14 juillet 2016[25].
  • – Paris. Patrick Rubinstein participe à la vente aux enchères caritatives "Les violons du Cœur" organisée à Paris au Pavillon Ledoyen avec le soutien de la Maison Drouot[26].
  • – Paris. Patrick Rubinstein participe à la vente aux enchères organisée à Artcurial au profit de la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau.
  • – Paris. Patrick Rubinstein participe à la vente aux enchères caritatives de la Wizo organisée à Paris aux Salons Hoche sous la houlette de la Maison Christie's.
  • 22 – – Paris. Le Palais d’Iéna accueille Solutions en lumière, une exposition collective de 62 artistes de renom au profit de Reporters d’espoirs, d’après une idée originale de Philippe Starck . L’œuvre de Patrick Rubinstein, Ma Déclaration , en sort 8e meilleure vente.
  • – Paris. Patrick Rubinstein participe au diner de gala de Sauveteurs Sans Frontières, Salle Wagram .
  • 2010 : Exposition de l'œuvre La Girafe au long cou chez Artcurial au profit des Écoles de l'Espoir.
  • 2009 - Exposition de l'œuvre Le Dollar Flambe chez Artcurial au profit des Écoles de l'Espoir.

Autres[modifier | modifier le code]

  • - France. Une œuvre de Patrick Rubinstein est choisie par Bruno de Stabenrath pour le décor de son nouveau talk show hebdomadaire, Rocking Chair.
  • – Paris. Inauguration de « Ki-ne-tic Rock-n-Roll ! », une scénographie signée Patrick Rubinstein pour le célèbre restaurant de Saint-Germain-des-Prés, L'Alcazar[27].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Patrick Rubinstein, le surdoué de l'art cinétique », sur ouest-france.fr, (consulté le 20 avril 2019).
  2. a et b L'alcazar accueil une nouvelle scénographie rock signée Patrick Rubinstein, cotemaison.fr,
  3. a et b « Patrick Rubinstein à Singapour », Art actuel,‎
  4. « Patrick Rubinstein - Entre pop art et op'art », Les plus beaux intérieurs,‎ mars – avril – mai 2013
  5. (de) « Französische Pop-Art in bester amerikanischer Tradition », sur welt.de, (consulté le 20 avril 2019).
  6. "Top 100 des leaders des ventes aux Enchères", Art Actuel, décembre 2013.
  7. « Célèbre Galerie d'Art à Paris | Art Contemporain », sur Galerie Montmartre (consulté le 24 novembre 2020)
  8. « Exposition exceptionnelle des oeuvres de Patrick Rubinstein », sur Galerie Saint Martin, (consulté le 24 novembre 2020)
  9. « Célèbre Galerie d'Art à Paris | Art Contemporain », sur Galerie Montmartre (consulté le 24 novembre 2020)
  10. « L'Alcazar accueille une nouvelle scénographie rock signée Patrick Rubinstein », sur A vos agendas, le blog sur les dates à ne pas manquer, (consulté le 24 novembre 2020)
  11. « Célèbre Galerie d'Art à Paris | Art Contemporain », sur Galerie Montmartre (consulté le 24 novembre 2020)
  12. « Célèbre Galerie d'Art à Paris | Art Contemporain », sur Galerie Montmartre (consulté le 24 novembre 2020)
  13. « Célèbre Galerie d'Art à Paris | Art Contemporain », sur Galerie Montmartre (consulté le 24 novembre 2020)
  14. « Patrick Rubinstein à Séoul », Art actuel,‎
  15. « Tombola Tombola solidaire #welovenice », sur HelloAsso (consulté le 23 novembre 2020)
  16. « Enchérir pour le Téléthon, c'est maintenant ! », sur gazette-drouot.com (consulté le 23 novembre 2020)
  17. Drouot Estimations, « Drouot Estimations Maison de ventes aux enchères », sur Drouot Estimations (consulté le 23 novembre 2020)
  18. « Découvrez les lots exceptionnels de la vente aux enchères organisée pour le Dîner de Gala de la Fondation PSG Children First », sur SportBuzzBusiness.fr, (consulté le 23 novembre 2020)
  19. RMC SPORT, « PSG: plus de 1,2 million récolté lors du gala de la fondation », sur RMC SPORT (consulté le 23 novembre 2020)
  20. « Catalogue de la vente « Les mains de l'espoir » », sur calameo.com (consulté le 23 novembre 2020)
  21. « Drouot - les mains de l'espoir, «au profit de l'enfance défavorisée de toutes confessions en Israël, tableaux contemporains - 94371 », sur www.gazette-drouot.com (consulté le 23 novembre 2020)
  22. Julien Choquet, « "Paris est magique", l'œuvre très spéciale d'un artiste créée pour la Fondation PSG », Football Stories,‎ (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2017)
  23. « La Fondation PSG récolte 660 000 euros lors d'une vente aux enchères », sur leparisien.fr, (consulté le 20 avril 2019).
  24. « 660 000 euros pour la Fondation PSG », sur L'Équipe (consulté le 23 novembre 2020)
  25. « Vente Caritative au Profit des Victimes de l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice Auction’s catalog from 4 - Auction - sale ends the 16 October 2016 », sur www.auction.fr (consulté le 23 novembre 2020)
  26. Gros & Delettrez, « Maison de ventes aux enchères Gros et Delettrez », sur Gros & Delettrez (consulté le 23 novembre 2020)
  27. [1]

Presse[modifier | modifier le code]

  • (en) « It's priceless », Prestige Living,‎
  • (en) Hillary Kang, « It's only rock n'Roll », Prestige,‎
  • Cécile Pivot, « A l'Alcazar », Maison Française,‎ juillet - août 2014