Patrick Pélata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Patrick Pélata, né le aux Pujols en Ariège, est un ingénieur et administrateur d'entreprise français. Il a notamment été directeur général de Renault.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • 1974 : École polytechnique[1]
  • 1976 : dans les mines d'Oignies il est mis aux arrêts pour manquement au devoir de réserve après qu'il a rédigé un rapport de stage critiquant les conditions de travail dans les houillères[1],[2],[3]
  • 1980 : signe sous le pseudonyme Patrick O'Hara dans la revue Société française du Parti communiste français[1]
  • 1981 : Chercheur à l'École nationale des ponts et chaussées[1]
  • 1982 : démissionne après dix années d'adhésion du Parti communiste français après le coup d'État du général Wojciech Jaruzelski en Pologne[1]
  • 1984 : Chef d'atelier à l'usine Renault de Flins aux méthodes tôlerie[4]
  • 1985 à 1998 : Bureau des études[4]
  • 1998 : Directeur du développement de l'ingénierie véhicule, entrée au comité de direction[4]
  • 1999 : Directeur général adjoint de Nissan[4]
  • 1er septembre 2008 : Leader du comité de management de la région Europe Renault[4]
  • 13 octobre 2008 - 11 avril 2011 : directeur général de Renault[4]
  • 2009 : nommé chevalier de la Légion d'honneur
  • 11 avril 2011 : il démissionne de ce poste après l'affaire de pseudo-espionnage[3].
  • 16 août 2012 : il quitte Renault pour rejoindre une société de technologie en Californie.
  • 11 sept 2012 : Nommé vice-président exécutif et responsable du secteur automobile de Salesforce.com spécialiste américain du Cloud Computing[5],[6].

Études[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Challenges, no148, 11 décembre 2008, p. 78
  2. magazine Capital n°207, décembre 2008
  3. a et b Le Monde du 13 avril 2011, article de Stéphane Lauer, p.14
  4. a, b, c, d, e et f « Patrick Pélata », sur Renault.com (consulté le 25 mai 2009)
  5. « Patrick Pélata, ex-numéro 2 de Renault, chez US Salesforce.com », sur usinenouvelle.com
  6. « Après l'orage à Renault, Patrick Pélata se lance dans le nuage », sur challenges.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 42e édition pour 2011 éditée en 2010, 2270 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-051-0) : notice « Pélata, Patrick ».