Patrick Mignola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mignola.

Patrick Mignola
Illustration.
Fonctions
Député de la 4e circonscription de la Savoie
En fonction depuis le
(1 an, 3 mois et 22 jours)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Prédécesseur Bernadette Laclais
Vice-Président du Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes
Délégué aux Transports

(1 an, 8 mois et 28 jours)
Élection 13 décembre 2015
Président Laurent Wauquiez
Maire de La Ravoire

(16 ans, 5 mois et 12 jours)
Élection 18 mars 2001
Prédécesseur Jean Blanc
Successeur Frédéric Bret
Conseiller général de la Savoie
(Canton de La Ravoire)

(12 ans et 3 jours)
Prédécesseur Jean Blanc
Successeur Jean-Marc Léoutre
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Chambéry
Nationalité Française
Parti politique MoDem
Conjoint Odile Flute (depuis 2012)
Profession Chef d'entreprise

Patrick Mignola, né le à Chambéry, est un homme politique français. Il est l'actuel député de la 4e circonscription de la Savoie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patrick Mignola naît en 1971 à Chambéry[1]. En 1992, il est élu président national du Mouvement des jeunes républicains, affilié au parti Démocratie libérale[1]. Lauréat[réf. nécessaire] de Sciences Po Paris en section économique et financière en 1993, il est membre de plusieurs cabinets ministériels avec François Léotard de 1993 à 1995[1], François Bayrou de 1995 à 2001, puis Michel Mercier de 2001 à 2005. .

Élu adjoint au maire en 1995 à La Ravoire, puis maire en 2001[1], il est réélu en 2008 et en 2014. Patrick Mignola succède à Jean Blanc. En 1998, il est élu conseiller général du canton de La Ravoire et est le benjamin de l'assemblée départementale[réf. souhaitée]. En 2002, il est élu vice-président du Conseil général de la Savoie, chargé de la culture et du patrimoine, réélu en 2004 sous la bannière de l'UPS[1]. Il crée « Les Estivales du château », événement de culture populaire et gratuite[1]. Il abandonne son mandat de conseiller général en 2010, en raison notamment de ses activités professionnelles[1]. À partir de 2008, il est président directeur général du Groupe Mignola, entreprise familiale qui emploie 200 salariés[2].

Patrick Mignola est élu en 2014 président de Métropole Savoie, syndicat métropolitain rassemblant notamment les intercommunalités de Chambéry, d’Aix-les Bains et de Montmélian[3]. D'abord envisagé comme tête de liste pour le centre pour les régionales de décembre 2015[4],[5], il se rallie finalement en août à Laurent Wauquiez, tête de liste en Savoie[6], devenant vice-président de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes délégué aux transports. Pour respecter la loi sur le non-cumul des mandats, il abandonne une fois député son poste de vice-président au conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes[7] ainsi que son mandat de maire de La Ravoire et celui de président de Métropole Savoie[8]. Puis il démissionne du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes le 11 octobre 2018[9], expliquant ne pas se reconnaître dans « les positions de plus en plus droitières des Républicains ».

Candidat La République en Marche / Mouvement démocrate (Modem) aux élections législatives de , il est élu député face à Bernadette Laclais, députée sortante[10].

Après sa victoire aux législatives, il est nommé vice-président du groupe MoDem qui compte 47 députés à l'Assemblée nationale et vice-président du Modem aux côtés de François Bayrou. À la rentrée de septembre 2017, il exprime au nom du groupe MoDem son avis sur la réforme de l'ISF[11] et propose un amendement pour la reporter et la remplacer par une plus forte baisse des cotisations sociales pour augmenter les salaires nets.

Mandats[modifier | modifier le code]

Mandats actuels[modifier | modifier le code]

  • Député de la 4e circonscription de la Savoie.

Anciens mandats[modifier | modifier le code]

  • Adjoint au Maire de la Ravoire de 1995 à 2001.
  • Maire de la Ravoire de 2001 à 2017
  • Conseiller Général de la Savoie de 1998 à 2010.
  • Conseiller Régional Auvergne Rhône-Alpes de 2015 à 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g La Rédaction du DL, « Patrick Mignola abandonne ses mandats au conseil général », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).
  2. Stéphanie Fefeu, « Patrick Mignola, président-directeur général du groupe Mignola et député de la 4e circonscription de la Savoie », Le Moniteur,‎ (lire en ligne).
  3. Perrine Coulon, « Métropole Savoie, une couche de plus au millefeuille territorial ? (interview) », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).
  4. Ghislain de Violet, « Le missile de Bayrou contre Wauquiez », Paris Match,‎ (lire en ligne).
  5. Christophe Forcari, « Régionales : en Rhône-Alpes-Auvergne, le Modem rejette l'alliance avec l'UDI et «Les Républicains» », Libération,‎ (lire en ligne).
  6. Benjamin Bruel, « Patrick Mignola : "Personne n'a exprimé de désaccord », Lyon Capitale,‎ (lire en ligne).
  7. De nouveaux élus à la tête de la Région. sur le site du Conseil Régional.
  8. Le bureau syndical de Métropole Savoie.
  9. https://www.ledauphine.com/savoie/2018/10/11/mignola-demissionne-du-conseil-regional Le Dauphiné libéré du 11 octobre 2018, par E.V.
  10. « Résultats des élections législatives 2017 - Savoie (73) - 4e circonscription », sur le site des elections.interieur.gouv.fr.
  11. Loïc Besson, « Patrick Mignola invité de l'émission "Face à face" », sur TLM.tv, (consulté le 3 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]