Patrick Masclet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Masclet.
Patrick Masclet
Image illustrative de l'article Patrick Masclet
Fonctions
Sénateur du Nord

(2 ans, 1 mois et 13 jours)
Prédécesseur Jean-René Lecerf
Successeur Béatrice Descamps
Maire d'Arleux

(21 ans, 8 mois et 19 jours)
Prédécesseur Ferdinand Binet
Successeur Bruno Vandeville
Conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais

(17 ans, 1 mois et 15 jours)
Successeur Martine Decock
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Waziers (Nord)
Date de décès (à 65 ans)
Lieu de décès Paris
Nationalité Française
Parti politique RPR
UMP (jusqu'en 2015)
Les Républicains (depuis 2015)
Profession Professeur agrégé
Site web patrickmasclet.com

Patrick Masclet, né le à Waziers (Nord) et mort le à Paris[1], est un homme politique français, sénateur-maire Les Républicains d'Arleux de 2015 à 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patrick Masclet commence sa carrière politique en se présentant à la mairie d'Arleux. Il est élu maire lors des municipales de 1995[2] et est réélu en 2001[2], 2008[3],[4] et 2014[5],[6].

Il est membre de la communauté d'agglomération du Douaisis, dont il est le 6e vice-président chargé de la prospective, des financements de projets et TIC[7].

En 2002, il succède à Jean-Pierre Decool à la présidence de l'Association des maires du Nord ; et en 2008, il devient vice-président de l'Association des maires de France chargé de la cohésion sociale[2]. Le , il est réélu à l'unanimité président de l'Association des maires du Nord[8],[9].

En , il est élu conseiller régional en 16e position sur la liste d'union de la droite dans le Nord lors des régionales[10].

En , il est réélu conseiller régional en 10e position[11],[12],[13] sur la liste de la majorité présidentielle dans le Nord lors des régionales[14].

Il figure en 3e position non-éligible sur la liste menée par Jean-René Lecerf lors des sénatoriales de 2011[15].

Après avoir été élu au conseil départemental du Nord, Jean-René Lecerf, qui est un opposant au cumul des mandats, annonce qu'il démissionnera de son mandat de sénateur[16] et cèdera son siège au suivant de liste[17], Patrick Masclet.

Patrick Masclet soutient la candidature de François Fillon à la présidence de l'UMP face à celle de Jean-François Copé lors du Congrès de l'Union pour un mouvement populaire de 2012[18].

En , il abandonne ses mandats à la communauté d'agglomération du Douaisis et au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais[19],[20]. Il est remplacé à la communauté d'agglomération par Bruno Vandeville[21],[22].

Le , Patrick Masclet devient sénateur du Nord[23],[24],[25],[26],[27] en remplacement de Jean-René Lecerf, élu président de l'assemblée départementale.

Patrick Masclet est le trésorier de l'Agence technique départementale du Nord (ATD 59)[28].

Il soutient Alain Juppé pour la primaire française de la droite et du centre de 2016.

Malade, il démissionne de ses fonctions de maire début 2017.

Il donne son parrainage et soutient François Fillon jusqu'au bout à l'élection présidentielle de 2017[29].

Il meurt le 4 juin de la même année à Paris, où il était hospitalisé, en attente d'une greffe de mœlle osseuse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ARLEUX - Ancien maire, sénateur et conseiller régional, Patrick Masclet s’en est allé », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  2. a, b et c http://www.arleux.fr/fr/vivre-en-arleux/vie-municipale/le-maire.html
  3. Résultats des élections municipales 2008
  4. Bilan de mandat des maires depuis 2008 - samedi 18 janvier à 11h25, France 3 Nord-Pas-de-Calais, 16 janvier 2014.
  5. Résultats des élections municipales 2014
  6. http://www.arleux.fr/uploads/media/CM-2015-07-03.pdf
  7. http://www.douaisis-agglo.com/fileadmin/CAD/s_informer/Deliberations_du_conseil/Ordre_du_jour_CC_19_DECEMBRE.pdf
  8. Élection du nouveau bureau de l'Association des maires du Nord : Patrick Masclet réélu Président., Association des maires du Nord, 23 octobre 2014.
  9. Conseil d'administration de l'Association des maires du Nord
  10. Résultats des élections régionales 2004 - Élus de la liste : Le Nord-Pas-de-Calais, j'y crois
  11. http://ump-udi-nordpasdecalais.com/presentation-2/
  12. http://www.ville-douai.fr/index.php/Outils/imprimer?idpage=14202&idmetacontenu=
  13. http://elections.lefigaro.fr/resultats/elections-regionales-2010/nord-pas-de-calais/listes/liste-2-31l010-r.php
  14. Résultats des élections régionales 2010 - Élus de la liste : Ma vie, ma région, mon avenir avec Valérie Létard
  15. Résultats des élections sénatoriales 2011
  16. Jean-René Lecerf : « Je ne veux pas être un sénateur TGV », Public Sénat, 29 mars 2015.
  17. Patrick Masclet, maire d’Arleux et président des maires du Nord, bientôt sénateur ?, La Voix du Nord, 24 mars 2015.
  18. « Les fillonistes du Nord se lancent dans la bataille pour l'UMP », sur nordeclair.fr, (consulté le 5 juin 2017)
  19. Patrick Masclet, bientôt sénateur, démissionne de la Région et de la communauté d’agglo du Douaisis, La Voix du Nord, 8 avril 2015.
  20. Patrick Masclet, bientôt sénateur, démissionne de la Région et de la communauté d'agglo du Douaisis, Nord Éclair, 8 avril 2015.
  21. http://www.douaisis-agglo.com/sinformer/actualites/article/2015/juin/29/bruno-vandeville-nouveau-vice-president-de-la-cad/
  22. Passes d’armes inédites autour de la succession de Patrick Masclet à la CAD, La Voix du Nord, 29 juin 2015.
  23. https://www.linkedin.com/in/patrick-masclet-9b967167
  24. Arleux : Patrick Masclet est devenu sénateur à la démission de Jean-René Lecerf, La Voix du Nord, 27 avril 2015.
  25. Arleux : Patrick Masclet est devenu sénateur à la démission de Jean-René Lecerf, Nord Éclair, 27 avril 2015.
  26. Patrick Masclet (UMP) sénateur du Nord à la place de Jean-René Lecerf, Le Parisien, 4 mai 2015.
  27. Patrick Masclet (UMP) sénateur du Nord à la place de Jean-René Lecerf, France 3 Nord-Pas-de-Calais, 4 mai 2015.
  28. http://www.atd59.fr/page_conseil.php
  29. « Les organisateurs attendaient plus de monde au meeting de soutien à François Fillon », (consulté le 4 juin 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]