Patrick Laroche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patrick Laroche
DANS MON ATELIER AVEC MES CREATIONS.JPG
Patrick Laroche, exposition au Sofitel de Londres.
Naissance
(59 ans)
Blois, France
Nationalité
Française et suisse
Activité
Maître
Mouvement
Contemporain
Distinctions
Site web

Patrick Laroche, né le à Blois (France), est un sculpteur de nationalités française et suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

En mars 1997, Patrick Laroche obtient le titre de Meilleur ouvrier de France dans la catégorie sculpteur pour la réalisation d'un buste en marbre de Carrare. Il a réalisé des moulages, agrandissements, et réductions pour la Réunion des musées nationaux dont le Louvre.

Il est le successeur des Ateliers Roger De Jonckheere (premier prix de Rome) créés en 1880 à Bruxelles. De plus, lors de l'exposition universelle de Milan 2015 il expose trois sculptures au Pavillon de la France.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres classiques[modifier | modifier le code]

La réalisation de maquettes d’après le modèle original de la Victoire de Samothrace au Louvre

Patrick Laroche utilise la technique du pantographe utilisé par le praticien à travers les siècles. Il a réalisé plusieurs agrandissements de sculptures pour la RMN comme Jean-Jacques Rousseau pour la ville de Montmorency ainsi que le buste de Philippe Léotard pour le Théâtre romain de Fréjus.

La réalisation de maquettes d’après le modèle original de la Victoire de Samothrace au Louvre et également l'agrandissement des bas reliefs de la fontaine des Innocents à Paris pour la RMN.

Patrick Laroche réalise aussi des mannequins pour le couturier Karl Lagerfeld. En 2014, il est le concepteur du trophée pour route du Rhum 2014.

Œuvres contemporaines[modifier | modifier le code]

Les œuvres contemporaines de Patrick Laroche se distinguent par des légumes surdimensionnés colorés. Les légumes exercent une sorte de fascination selon Patrick Laroche. Patrick Laroche a entrepris un cursus classique, l’amenant à être formé à l’art du modelage par un maître premier prix de Rome. Meilleur ouvrier de France, il est désormais membre du jury.

Si les légumes revêtent un aspect terreux, ils sont à la fois « magiques » pour le sculpteur, qui voit sous son regard s’épanouir et se dessiner l’œuvre de la Nature. Les poivrons se parent de bleu quand les artichauts violets se déshabillent, à des dimensions irréelles. 

Sur ses créations en métal, recouvertes de projections d’argent, est apposé un vernis rendant l’œuvre lumineuse, clinquante. Le lettrage "Vegetables", placé sur chaque légume, n’est autre que sa marque de fabrique signifiant son désir de marquer, au sens propre comme au figuré, les esprits.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Exposition de trois sculptures au Pavillon de la France à l'exposition universelle de Milan 2015.
  • Galerie Boccara, Avenue Matignon, Paris
  • Galerie 208, Boulevard Saint Germain, Paris
  • Country Club, Saint Cloud
  • Siège de la banque Barclay, Paris
  • Galerie Sagil, rue de Rivoli, Paris
  • Hôtel Sofitel Le Faubourg, 15 rue Boissy d'Anglas, Paris
  • Hôtel Sofitel Arc de Triomphe, 14 rue Beaujon, Paris
  • Hôtel Normandie Barrière, rue Jean Mermoz, Deauville
  • Hôtel Le Renaissance Arc de Triomphe, 39 avenue de Wagram, Paris
  • Maison Blanche, 15 Avenue Montaigne, Paris
  • Hôtel Intercontinental Carlton, Boulevard de la Croisette, Cannes
  • Œuvre monumentale "Vegetables", Pont Alexandre-III, Invalides, Paris
  • Œuvre monumentale "Vegetables", Place de l'Étoile, Paris
  • Œuvre monumentale "Vegetables", Angle Boulevard St Germain & Boulevard Raspail, Paris
  • Galerie Park Ryu Sook, Séoul
  • Galerie Argo, Zeedijk, Knokke Le Zoute
  • Galerie de Laminne de Bex, Grand Sablon, Bruxelles
  • Parlement Européen, Rue de la loi, Bruxelles
  • Galerie Art and Glass, Place des sablons, Bruxelles
  • Institut Européen de Maastricht
  • Galerie les Hirondelles, Coppet
  • Biennale de Moscou, décembre 2012
  • Hôtel Sofitel St James, Londres[1]
  • La Maquinista, Carrer de Potosi, Barcelone

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]