Patrick Jouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jouin.
Patrick Jouin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
Distinctions
2011 : Compas d'or
Solid C2 chaise, 2004

Patrick Jouin, né le à Nantes (France), est un designer français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vélib' parisien (dispositif de JCDecaux jusqu'en 2017)

Après avoir obtenu son bac en 1986, Patrick Jouin poursuit des études de design à l'ENSCI de Paris dont il est diplômé en 1992. Il commence à travailler pour Thomson Multimédia avant de rejoindre l'agence de Philippe Starck un an plus tard[1].

En 1998, il fonde sa propre agence au sein de laquelle il réalise des projets de design d'objets, d'architecture intérieure et de scénographie. Il crée des objets et des meubles qui sont édités par Ligne Roset, Cassina, Fermob, Kartell ou Alessi[1]. Il réalise également un prototype de véhicule haut de gamme pour Renault.

En 1999, il rencontre Alain Ducasse avec lequel il collabore et réalise le design de plusieurs restaurants dans le monde, notamment le Plaza Athénée[1], le Spoon Byblos, Le Mix (New York, Las Vegas[2]) et s'est vu confier la décoration du Jules Verne au second étage de la Tour Eiffel[3].

En 2007, il conçoit le design des stations Vélib'[4],[5].

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Son style est souvent qualifié de discret et dépouillé. Il reste néanmoins élégant, poétique et allie tradition et modernité.

Cette approche se retrouve, en particulier, dans ses réaménagements de lieux (Plaza Athénée, magasin Van Cleef & Arpels Place Vendôme, Auberge de l'Ill, Brasserie des Haras). Patrick Jouin parvient à moderniser ses espaces (voire à leur apporter une touche de fantaisie) tout en préservant leur identité[2]. Jouin attache une importance particulière à la lumière qu'il considère comme essentielle[2] et qu'il met en œuvre pour magnifier les espaces. Son goût pour la lumière s'exprime également dans ses créations : luminaire Ether (Murano Due) et dispositif lumineux NightCove (Zyken)[6].

En tant que designer d'objets, Patrick Jouin ne dédaigne pas l'utilisation de technologie sophistiquée pour créer de nouvelles formes (chaises et tabouret Solid, tabouret OneShot):

« La technologie permet de fabriquer ce qui semblait hier impossible. Cela change beaucoup de choses pour les designers. »[7] Il privilégie néanmoins une approche éclectique empreinte parfois de poésie (lampe Ether) et de jeu (cuillère Tarti'Nutella)[7].

Les créations de Patrick Jouin font partie des collections du MoMA[8], du Mudam[9] et du Centre Pompidou[10] qui lui consacre l'exposition Patrick Jouin - La substance du design en 2010.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Travel + Leasure Design Award
  • Compas d'or pour la casserole Pastapot (2011)[11]

Décorations[modifier | modifier le code]

Réalisations marquantes[modifier | modifier le code]

  • Cuillère Tarti'Nutella (2003), Ferrero
  • Chaise Solid (2004), MGX Édition
  • Tabouret OneShot (2004, MGX Édition
  • Conteneur Optic (2006), Kartell
  • Luminaire Ether (2006), Murano Due
  • Casserole Pastapot (2007), Alessi[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Jouin, Pierre Doze, Patrick Jouin, Pyramyd, coll. « Design & designer », (ISBN 2910565653)
  • Christophe David, « Patrick Jouin : Après le Vélib', il passe au taxi », Capital, no 264,‎ , p. 38.

Liens externes[modifier | modifier le code]