Patrick Froehlich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patrick Froehlich
Description de l'image Patrickfroehlich2.jpg.
Naissance (58 ans)
Dijon (France)
Nationalité française, canadienne
Activité principale
Auteur
Auteur
Genres
Romans

Œuvres principales

Patrick Froehlich est un médecin et écrivain français né en 1961 à Dijon.

Biographie

Patrick Froehlich a exercé la profession de chirurgien. Il a vécu à Lyon, Bruxelles et est désormais installé à Montréal. Il est l'auteur de cinq romans. Au préalable, il a publié de nombreux articles scientifiques[1] et des ouvrages dans le domaine de la chirurgie des voies respiratoires des enfants[2]. Il a contribué au développement de la chirurgie mini-invasive guidée par l'imagerie[3].

Il a exercé la médecine au CHU de Lyon[4] comme professeur des universités-praticien hospitalier jusqu'en 2017[5] et, de 2009 à 2014, au CHU Sainte-Justine en tant que professeur agrégé de l'Université de Montréal[6].

Récemment, il a écrit deux volumes parus aux éditions Les Allusifs. Les fictions sont développées à partir de situations rencontrées dans la réalité : douleur engendrée chez l'enfant[7], guerre contre la maladie, conséquences sur la vie du chirurgien des situations rencontrées aux confins de la vie.

Le roman Avant tout ne pas nuire, ouvrage à cheval entre fiction et documentaire, est selon Le Monde un exercice d'introspection auquel se livre Patrick Froehlich par rapport au thème de la douleur, celle qu'il peut ressentir et aussi celle qui peut être infligée à l'enfant dans l'exercice de la chirurgie pédiatrique[8]. Patrick Froehlich explique que sa propre prise de conscience fut longue et rappelle que la capacité à ressentir la douleur chez le nourrisson ne fut reconnue médicalement qu'à partir de 1987. Le roman débute par une question que lui a posée sa fille : « Tu n’as jamais fait mal à un enfant ? Dis-moi que tu n’as jamais fait mal à un enfant que tu soignes ». Patrick Froehlich a répondu par un non « peu articulé, guère audible », et il explique que « dans ce manque d’affirmation » se trouvait contenue « une honte » à laquelle il était confronté[8],[7].

Dans le roman Ce côté et l'autre de l'océan, l'auteur, selon Le Monde, pose la question de la reconduction : lui-même a souffert de multiples déménagements de ses parents lorsqu'il était enfant et il se demande s'il n'a pas reproduit le même schéma vis-à-vis de ses propres enfants en acceptant différents postes en Belgique et au Canada. Le Monde écrit de plus : « On le suit ici creusant une mémoire occultée, redécouvrant la ville de Poughkeepsie, dans la vallée de l’Hudson, où son père travaillait pour IBM, habité par le mythe américain et la grande utopie informatique des années 1970. Face au miroir familial troublé par les hantises parentales ou personnelles, l’écriture relève moins d’un dévoilement que d’un dépouillement visant au dépassement »[9].

À la suite de la publication de ces deux romans, il précise sur son site son processus d'écriture: « À la suite des conflits qui ont traversé les générations qui m’ont précédé (guerre de Prusse de 1870, Première et Seconde Guerres mondiales, guerre d’Algérie), j’ai été amené à écrire sur ma guerre contre le corps malade. D’abord à travers la douleur dans Avant tout ne pas nuire, puis par la guerre d’Algérie de mon père dans Ce côté et l’autre de l’océan. Ce dernier livre m’a conduit à l’approche plus frontale de la mémoire traumatique du chirurgien, et celui-ci de manière imprévue à l’écriture en cours: Chaque texte est indépendant et autonome, bien qu’il ouvre sur le suivant. Un dévoilement du sujet suivant que je découvre à la fin du processus d’écriture de chaque texte, ou dans les suites de son écriture.

L’écriture est initiée par une tension intérieure. La peur d’aborder le sujet, la honte souvent associée sont d’excellents moteurs. Le texte se développe à partir de ma réalité, elle est beaucoup plus riche et complexe que mon imaginaire[10]. »

Bibliographie

Ouvrages

  • Ce côté et l'autre de l'océan, deuxième volet du triptyque Corps étrangers, Montréal, Éditions Les Allusifs, 2018.
  • Avant tout ne pas nuire, premier volet du triptyque Corps étrangers, Montréal, Éditions Les Allusifs, 2017.
  • L'Enfant secoué, Publie.net 2018 [2011].
  • La Voix de Paola, , Publie.net 2018 [2009].
  • Distance, silence, Publie.net, 2008.
  • Le Toison, Éditions Seuil, collection Fiction & Cie, 2006.
  • Les Infections ORL de l'enfant, Éditions Larousse Guides santé, 2005.

Articles (sélection)

  • Gilles Roger, MD, Patrice Tran Ba Huy, MD, Patrick Froehlich, MD, PhD, et al, "Exclusively Endoscopic Removal of Juvenile Nasopharyngeal Angiofibroma Trends and Limits", Arch Otolaryngol Head Neck Surg. 2002;128(8):928-935[11].
  • Ana Nusa Naiman MD, Philippe Ceruse MD, Bruno Coulombeau MD, Patrick Froehlich MD, "Intralesional Cidofovir and Surgical Excision for Laryngeal Papillomatosis", The Laryngoscope, 2003 Dec;113(12):2174-81[12].
  • Carine Fuchsmann, MD; Marie-Claude Quintal, MD; Chantal Giguere, MD; Sonia Ayari-Khalfallah, MD; Laurent Guibaud, MD, PhD; Julie Powell, MD; Catherine McCone, MD; Patrick Froehlich, MD, PhD, "Propranolol as First-line Treatment of Head and Neck Hemangiomas", Arch Otolaryngol Head Neck Surg. 2011;137(5):471-478[13].

Thèses et diplômes

Notes et références

  1. Patrick Froehlich, Véronique Furminieux, P. Fontaine et Alain Morgon, « Anomalies congénitales de la trachée et des grosses bronches », Elsevier Masson,‎ (ISSN 0246-0351, lire en ligne)
  2. Françoise Denoyelle, Vincent Couloigner, Patrick Froehlich, Richard Nicollas (dir.), Le larynx de l'enfant, Paris, Société française d'orl et de chirurgie cervico-faciale, (ISBN 978-2916287669)
  3. Sandrine Cabut, « Chirurgie en 3D », Libération,‎ (lire en ligne)
  4. Judith Steiner, « Patrick Froehlich, Le Toison », Les Inrokuptibles, no 540,‎ , p. 72-73
  5. « Patrick Froehlich (1961-....) », sur data.bnf.fr
  6. « Le fil chirurgical », sur chirurgie.umontreal.ca
  7. a et b « Patrick Froehlich, médecin-romancier en guerre contre la douleur », sur Le Devoir,
  8. a et b « Trauma de docteur », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  9. « Récit », sur lemonde.fr,
  10. « Trace de parcours », sur Carnets d'écriture
  11. (en) Philippe Herman, Erea-Noel Garabedian, Elie Serrano et Jean-Michel Klossek, « Exclusively Endoscopic Removal of Juvenile Nasopharyngeal Angiofibroma: Trends and Limits », Archives of Otolaryngology–Head & Neck Surgery, vol. 128, no 8,‎ , p. 928–935 (ISSN 0886-4470, DOI 10.1001/archotol.128.8.928, lire en ligne)
  12. (en) Ana Nusa Naiman, Philip Ceruse, Bruno Coulombeau et Patrick Froehlich, « Intralesional Cidofovir and Surgical Excision for Laryngeal Papillomatosis », The Laryngoscope, vol. 113, no 12,‎ , p. 2174–2181 (ISSN 1531-4995, DOI 10.1097/00005537-200312000-00024, lire en ligne)
  13. (en) Patrick Froehlich, Catherine McCone, Julie Powell et Laurent Guibaud, « Propranolol as First-line Treatment of Head and Neck Hemangiomas », Archives of Otolaryngology–Head & Neck Surgery, vol. 137, no 5,‎ , p. 471–478 (ISSN 0886-4470, DOI 10.1001/archoto.2011.55, lire en ligne)
  14. Patrick Froehlich, Contrôle central des propriétés micromécaniques actives de la cochlée chez l'homme, Lyon 1, (lire en ligne)
  15. Patrick Froehlich, Chirurgie des obstructions aeriennes d'origine laryngee de l'enfant, Lyon 1, (lire en ligne)


Liens externes