Patrick Barbier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbier.
Patrick Barbier
Patrick Barbier 2012.jpg
Patrick Barbier en 2012.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Universitaire, historien de la musique, écrivain.
Autres informations
Directeur de thèse
Distinctions
Prix Thiers de l'Académie française 2017 (pour "Voyage dans la Rome baroque"). Officier dans l'Ordre des Palmes académiques.
Œuvres principales
Histoire des Castrats (1989), Farinelli (1995), La Venise de Vivaldi (2002), La Malibran (2005), Pauline Viardot (2009), Voyage dans la Rome baroque (2016).

Patrick Barbier, né le 28 février 1956 à Nantes, est un historien de la musique et écrivain français, professeur à l’Université catholique de l'Ouest (Angers) et conférencier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Etudes[modifier | modifier le code]

Patrick Barbier a passé son enfance et sa jeunesse à Nantes. Après son cursus secondaire au Collège-Lycée Saint-Stanislas (où il obtient en classe de 1re le Prix des Jeunes Historiens, décerné par les Archives nationales), il commence des études d’italien à l’Université de Nantes puis les poursuit à l'Université de Rennes II, où il passe licence, maîtrise et doctorat d’italien sous la direction de Dominique Fernandez (aujourd’hui membre de l'Académie française).

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

Son doctorat portant sur les opéras parisiens de Gaspare Spontini, il décide de s’orienter vers l’histoire de la musique et publie des ouvrages sur les rapports entre la musique et la société, essentiellement à l’époque baroque et à l’époque romantique. Plusieurs de ses ouvrages sont traduits en différentes langues, dont une douzaine pour la seule Histoire des Castrats (Grasset). Parallèlement, il mène une carrière de professeur et de chercheur à l’Université catholique de l’Ouest (Angers) où il enseigne l’histoire de la musique tout en occupant les fonctions de Délégué général à la vie étudiante et à la vie culturelle[pertinence contestée][1]. En 1996, il obtient son Habilitation à diriger des recherches (HDR) en Arts du Spectacle, à l'Université de Paris III. Il est président du Centro Studi Farinelli[2], fondé en 1998 par plusieurs chercheurs, archivistes et historiens de la musique franco-italiens. Ce Centre a pour but de développer la recherche et de créer des événements autour de Farinelli et du phénomène des castrats (XVIIe-XVIIIe siècles).

Conférences, émissions de radio et TV[modifier | modifier le code]

Patrick Barbier donne des conférences en France (La Folle Journée de Nantes[3], à laquelle il collabore aussi en écrivant des spectacles théâtraux pour le public scolaire depuis 1995, Mars en baroque à Marseille, Nohant Festival Chopin, Festival de musique baroque de Sablé, Via aeterna au Mont-Saint-Michel…) et à l’étranger (Pays-Bas, Luxembourg, Belgique, Suisse, Italie, Canada, États-Unis, Mexique…). Il est aussi membre actif de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire[4], située à Nantes, et membre associé de l'Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts d'Angers[5].

Il a produit des émissions sur France Musique[réf. souhaitée] ("Au Bonheur des gammes" sur la Malibran, 7 au 11 novembre 2005; "Le Matin des musiciens" sur Farinelli et l'histoire des castrats, 14 au 18 avril 2008) , et participé à des émissions sur France 3 ("Le Grand Tour" sur Naples avec Patrick de Carolis[6], "Un livre, un jour" avec Olivier Barrot[7]), sur France 2 ("Venise, Vivaldi, Versailles" avec Stéphane Bern[8]), sur la 5 ("Castrats, la voix des anges" de Stéphane Ghez[9]; "Sur les pas de Vivaldi" de Laurence Thiriat avec Alain Duault[10]), sur France Musique ("Sous la couverture" de Philippe Venturini[11], "Classic Club" de Lionel Esparza[12][13]), sur France-Info ("Le Livre du jour" de Philippe Vallet[14]), sur Europe 1 ("Au coeur de l'Histoire" de Franck Ferrand[15])...

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1987 (réédition 2003) - A l’opéra au temps de Balzac et Rossini, collection « La Vie quotidienne », Paris, Hachette[16].
  • 1989 - Histoire des Castrats, Paris, Grasset[17].
  • 1993 - Graslin, Nantes et l’Opéra, Nantes, Coiffard[18].
  • 1994 - Farinelli, le castrat des Lumières, biographie, Paris, Grasset[17].
  • 1998 - La Maison des Italiens, les castrats à Versailles, Paris, Grasset[17].
  • 2002 - La Venise de Vivaldi, musique et fêtes baroques, Paris, Grasset[17],
  • 2003 - Jean-Baptiste Pergolèse, Paris, Fayard[19].
  • 2005 - La Malibran, reine de l’opéra romantique, biographie, Paris, Pygmalion[20].
  • 2009 - Pauline Viardot, biographie, Paris, Grasset[17].
  • 2012 - Les années du romantisme, musique et culture entre Paris et l’Anjou (1823-1839), sous la direction de Patrick Barbier et Claire Giraud-Labalte, Presses Universitaires de Rennes[21].
  • 2012 - Naples en fête. Théâtre, musique et castrats au XVIIIe siècle, Paris, Grasset[17].
  • 2016 - Voyage dans la Rome baroque. Le Vatican, les princes et les fêtes musicales, Paris, Grasset.
  • 2017 - Gaspare Spontini. La musique sous Napoléon et Joséphine, Paris, Bleu Nuit Éditeur[22],[17].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joachim LUCAS, « Recherche - M. BARBIER Patrick », sur recherche.uco.fr (consulté le 6 janvier 2018)
  2. « Direttivo », sur www.comune.bologna.it (consulté le 6 janvier 2018)
  3. « La programmation de La Folle Journée 2018 est disponible ! | La folle journée », sur La folle journée (consulté le 30 décembre 2017)
  4. « Membres | Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire », sur academiedebretagne.com (consulté le 30 décembre 2017)
  5. « Accueil », sur www.academie-dangers.fr (consulté le 30 décembre 2017)
  6. Le grand tour, « Naples, Bahreïn, Ecosse, New-York - Le Grand Tour », (consulté le 6 janvier 2018)
  7. Institut National de l’Audiovisuel – Ina.fr, « Patrick Barbier : Pauline Viardot », sur Ina.fr, (consulté le 6 janvier 2018)
  8. « CINÉTÉVÉ - MAGAZINE - VENISE, VIVALDI, VERSAILLES », sur cineteve.com (consulté le 6 janvier 2018)
  9. « Stéphane GHEZ », sur Viadeo.com (consulté le 6 janvier 2018)
  10. easyDOOR, « SUR LES PAS DE VIVALDI | Éclectic production », sur éclectic production (consulté le 6 janvier 2018)
  11. « Sous la couverture... Patrick Barbier “Voyage dans la Rome baroque. Le Vatican, les princes et les fêtes musicales” éditions Grasset », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2018)
  12. « Vacances romaines », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2018)
  13. « Spontini cet inconnu », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2018)
  14. « Le livre du jour, émission radio de France Info en replay - page 16 », sur Franceinfo (consulté le 6 janvier 2018)
  15. « L’INTEGRALE - Voir Naples et mourir... », sur www.europe1.fr (consulté le 6 janvier 2018)
  16. « A l'Opéra au temps de Balzac et Rossini - broché - P. Barbier - Achat Livre ou ebook - Achat & prix | fnac », sur livre.fnac.com (consulté le 22 août 2017)
  17. a b c d e f et g « Livres du même auteur », Editions Grasset, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 22 août 2017)
  18. Patrick Barbier, Graslin, Nantes et l'opera: Deux siecles de vie lyrique au Theatre Graslin, Coiffard Libraire Editeur, (ISBN 9782910366001, lire en ligne)
  19. « Patrick Barbier - Biographie et livres | Auteur Fayard », sur www.fayard.fr (consulté le 22 août 2017)
  20. Patrick Barbier, « La Malibran de Patrick Barbier - Editions Pygmalion », sur www.editions-pygmalion.fr (consulté le 22 août 2017)
  21. « Presses Universitaires de Rennes - Les années du romantisme Musique et culture entre Paris et l’Anjou (1823-1839) Claire Giraud-Labalte et Patrick Barbier (dir.) », sur www.pur-editions.fr (consulté le 22 août 2017)
  22. « Spontini », sur bne.fr (consulté le 22 août 2017)
  23. http://academie-francaise.fr/sites/academie-francaise.fr/files/palmares_2017.pdf
  24. Super User, « Fondation Singer-Polignac - Prix des muses - 2010 », sur www.singer-polignac.org (consulté le 22 août 2017)