Patrick Aeberhard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Patrick Aeberhard
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Patrick Aeberhard, né à Paris le est un cardiologue français.

Il a principalement contribué à la création de Médecins sans frontières (1971), puis de Médecins du monde (1980)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris le d’une mère irlandaise et d’un père suisse, Patrick Aeberhard est le cousin du pasteur suisse-romand Rodolphe Aeberhard[2].

Il est cardiologue au centre cardiologique du Nord à Saint Denis, chef du service de réadaptation cardiaque depuis .

Il est médecin du CICR au Biafra en 1968.


Il participe à la fondation de Médecins sans frontières puis de Médecins du monde.

Président de Médecins du monde (de 1987 à 1989) et membre de sa direction de 1981 à 1995, Patrick Aeberhard a mené de nombreuses missions humanitaires depuis 1968 au Biafra[3] et en particulier au Liban, en Afghanistan, au Salvador, en Éthiopie, au Brésil, en Afrique du Sud, au Rwanda, en ex–Yougoslavie, en Irak, en Haïti.

Conseiller au cabinet de Bernard Kouchner, ministre de la Santé (1992-1993, 1997 -1999, 2001-2002), il est chargé de la toxicomanie, de l’exclusion puis de l’activité physique et sportive et de la prévention des conduites dopantes.


En 2005, il devient professeur des universités associé Paris 8, département de droit UFR2 droit de la santé. Il dèveloppe la notion de santé et droit de la personne et crée le diplôme universitaire « Santé, Urgence, Développement ».

Il est membre :

  • de la commission nationale consultative des droits de l'homme de 1989 à 1996 ;
  • de la commission consultative des politiques sur les toxicomanies au ministère de la Santé de 1994 à 1997 ;
  • de la Société Française de cardiologie groupe de travail sur l’évaluation fonctionnelle et la réadaptation des cardiaques ;
  • de plusieurs organisations humanitaires : Médecins du Monde, Children Action, Institut de l’humanitaire, Chaîne de l'espoir ;
  • du Comité de soutien de l’Association Primo Levi (soins et soutien aux personnes victimes de la torture et de la violence politique) ;
  • Vice Président de l'association FXB (François Xavier Bagnoux).

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d’honneur en 1993[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Coauteur[modifier | modifier le code]

  • Le Devoir d'Ingérence, avec Bernard Kouchner et Mario Bettati, Denoël, 1987.
  • Droits de l'homme, droits des peuples, 1989, Guide pour l'information et l'éducation, Médiathèque de la communauté française de Belgique.
  • Faciliter l'accès aux soins, Collection documents techniques de mission France, ed MDM, 1989.
  • Si tous les enfants du monde, Albin Michel, 1989
  • Toxicomanie, Sida, Exclusion: New York, Londres, Paris, Les Temps Modernes no 567, .
  • Intervenir? Droits de la personne et raisons d’État, Académie universelle des cultures, Grasset, 1994.
  • Médecine humanitaire. Médecine-Sciences, La Médecine humanitaire des origines à nos jours, Flammarion, 1994.
  • L'ONU et la drogue, sous la direction de Mario Bettati, Éditions A Pedone, 1995.
  • Les métiers de la solidarité, CNRS, 1999.
  • Les Mégapoles face au défi des nouvelles inégalités, Flammarion, 2002
  • Rapport de la commission: Activités physiques et sportives, Santé publique et prévention des conduites dopantes, éditions ENSP, 2003.
  • L’argent des ONG, aux éditions Les Études Hospitalières, 2008.
  • Faire le droit en santé publique, In : D. Castiel, PH. Bréchat (dir), Solidarités, précarité et handicap social, Rennes, Presses de l’EHESP, 2010, p. 207-216.
  • L'accès aux soins des migrants, des sans papiers et des personnes précaires: pour un droit universel aux soins, Editions LEH, 2011.
  • Les Tsiganes là-bas, ici en Europe?, aux éditions LEH, 2016.
  • De Vincennes à Saint-Denis. La faculté de droit de Paris 8, sous la direction de Pierre Olivier Chaumet, Jean Langui et Catherine Puigelier, Editions Mare & Martin, 2017.
  • Toxics avec Bernard Kouchner, J.P.Daulouede, William Lowenstein, Bertrand Lebeau, Editions Odile Jacob, 2018.
  • Droit et stratégies de l'action humanitaire avec Pierre-Olivier Chaumet, Editions Mare et Martin, 2018
  • La réduction des risques chez les usagers de drogues : le rôle des ONG, avec Pierre-Olivier Chaumet et Bertrand Lebeau Lebovici, Editions LEH, 2019.
  • Dans les fracas du monde, Calmann Levy, 2022

Conseiller scientifique de documentaires[modifier | modifier le code]

  • Si tous les Enfants du Monde, CAPA, 28 minutes réalisé par Jérôme Caza, 1989.
  • Armenia, Vipresse, 12 minutes, réalisé par Christoffe Barrèren, 1988.
  • Homeless in New York, Sygma TC TV, 12 minutes, réalisé par Gilles de Mestre, 1988.
  • La Santé de l'Apartheid, Sygma TV, 52 minutes en collaboration avec Gilles de Mestre et Philipp Brooks, 1987.
  • Les Dieux sont tombés dans la boîte, Magazine plus Antenne 2, 52 minutes, en collaboration avec Hervé Chabalier, 1985.
  • Conseiller scientifique de l’émission mensuelle Ruban Rouge de 1994-1995, France 3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Catherine Mallaval, « Patrick Aeberhard, 72 ans, cardiologue, cofondateur de Médecins du mond », sur liberation.fr, .
  2. Michel-Antoine Burnier, Les 7 vies du Dr Kouchner, Paris, XO Édition, , 980 p. (ISBN 978-2-84563-408-4), p. 19, 278, 284, 302, 306, 341, 344, 407, 413, 418, 427, 441, 447, 469, 472, 505, 515, 536, 560, 570, 582, 606, 676, 705, 714, 786, 794, 856, 877, 899, 904, 921, 927, 930, 932, 943, 947
  3. Benoît Lagarrigue, « Patrick Aeberhard : un cœur gros comme ça », sur lejsd.com, .
  4. « Légion d'honneur », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]