Patrick Adamson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Patrick Adamson (ou Constantine) (mars 153710 février 1592)[1], est archevêque de Saint Andrews en Écosse de 1576 à 1589[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été dit être fils de boulanger, mais en réalité, son père, aussi prénommé Patrick († 1570), est un marchand qui occupe aussi des fonctions d'officier civil (baillie) et de magistrat local (dean of Guild)[1]. Il naît probablement à Perth d'une mère dont l'identité est inconnue[1].

Il est en conflit ouvert avec les Presbytériens du royaume, ce qui lui vaut d'être suspendu de son ministère en 1583-84[1]. De nouvelles accusations contre lui conduisent à une nouvelle suspension en 1587 et finalement à sa déposition en 1589 ou avant[1],[2].

L'archevêque meurt dans la pauvreté, vivant de la charité, le 10 février 1592[1], le roi ayant transféré les revenus épiscopaux à Ludovic Stuart, 2e duc de Lennox[réf. nécessaire]. Adamson est aussi chancelier de l'université de St Andrews de 1576 jusqu'à sa mort en 1592[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g James Kirk, « Adamson, Patrick (1537–1592) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004 ; édition en ligne, mai 2007.
  2. « Archbishops of St Andrews (1472–1689) », Oxford University Press, consulté en février 2015. (miroir).
  3. [PDF] Liste des chanceliers de l'université depuis sa création sur st-andrews.ac.uk.

Liens externes[modifier | modifier le code]