Patricia Roux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Patricia Roux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activité

Patricia Roux est une sociologue et féministe suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle dirigeait le Centre en études genre de l'Université de Lausanne, et codirige (avec Christine Delphy) la rédaction de la revue Nouvelles Questions Féministes. Ex-professeur à l'Université de Lausanne, Patricia Roux est spécialiste en études de genre.

Elle a été contrainte à démissionner après des pratiques avérées (plusieurs cas) de mobbing auprès des collaboratrices.[réf. nécessaire]

Selon Willem Doise : « Patricia Roux (Roux, Perrin, Modak & Voutat 1999) fait actuellement évoluer la problématique des rapports de genre en proposant le concept ambiguïté normative pour rendre compte de la condition de beaucoup de femmes qui, dans notre société, sont censées à la fois se réclamer d'une norme d'égalité et de non-discrimination tout en assumant également la tâche quotidienne de protéger les bonnes relations dans le couple, relations souvent inégales et asymétriques surtout concernant le travail ménager[1] ».

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le sexe du militantisme, dir. Olivier Fillieule et Patricia Roux, Les Presses de Sciences Po, Coll. Sociétés en mouvement, 2009.
  • Qui a droit à quoi ? Représentations et légitimation de l'ordre social, avec Christian Staerklé, Christophe Delay et Lavinia Gianettoni, PUG, Coll. Vies sociales, 2007.
  • Militantisme et hiérarchies de genre, avec Olivier Fillieule et Lilian Mathieu, Armand Colin, 2007.
  • Couple et égalité. Un ménage impossible, Réalités sociales, Coll. Perspectives en politique sociale, 1999.
  • L'insolite au service des minorités : attentes normatives et dynamiques psychosociales de l'influence minoritaire, s.n., 1991, 406 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Willem Doise, « Un projet Européen pour la psychologie sociale », in Penser la vie, le social, la nature. Mélanges en l'honneur de Serge Moscovici, dir. Fabrice Buschini, Nikos Kalampalikis, MSH, 2001, III, p.399.

Liens externes[modifier | modifier le code]