Patricia Ortúzar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Patricia Verónica Ortúzar dite Patricia Ortúzar est une géographe argentine spécialisée dans les milieux polaires[1]. Elle est à la tête du programme de gestion de l'environnement et du tourisme de la Direction Nationale de l'Antarctique (DNA). Elle est Vice-présidente du Comité pour la protection de l'environnement (CEP) au sein du système du Traité sur l'Antarctique.[2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Patricia Ortúzar obtient sa Licence en géographie à l'Université de Buenos Aires en 2001, année au cours de laquelle elle bénéficie d'une bourse semestrielle à l'Université de Liverpool.

Carrière[modifier | modifier le code]

En tant que cheffe du Programme de Gestion de l'Environnement de la DNA, Patricia Ortúzar travaille au développement de politiques sur la protection de l'environnement antarctique et la réglementation du tourisme antarctique[1],[3],[4]. Elle met en œuvre et applique ces politiques au sein du Programme Antarctique Argentin, en organisant des séminaires et des programmes d'éducation pour tout le personnel qui se rend en Antarctique, en évaluant les évaluations d'impact environnemental et en surveillant les activités touristiques.

Patricia Ortúzar représente l'Argentine dans des forums internationaux tels que la Reuniones de Administradores de Programas Antárticos Latinoamericanos (RAPAL), Réunion des gestionnaires latino-américains de programmes antarctiques, et les réunions consultatives du Traité sur l'Antarctique[5],[6] Ses contributions à la protection de l'environnement antarctique sont nombreuses, de la participation au groupe de rédaction du portail sur les environnements antarctiques à la co-rédaction d'un chapitre sur la protection de l'environnement antarctique pour la ressource éducative pour enfants intitulée Antartida educa[7],[8]. En juillet 2020 Patricia Ortúzar est désignée comme directrice de la Direction Nationale de l'Antarctique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Sobre la DNA » [archive du 8 de julio de 2016], dna.gob.ar, Dirección Nacional del Antártico Instituto Antártico Argentino (consulté en 4 de julio de 2016)
  2. « Autoridades y contactos » [archive du 7 de diciembre de 2017], www.ats.aq, Secretariat of the Antarctic Treaty (consulté en 4 de julio de 2016)
  3. « Antártida: ¿Cómo cuidamos el laboratorio del mundo? », defonline.com.ar, DEF (consulté en 4 de julio de 2016)
  4. « Argentina Pre-season Information » [archive du 15 de agosto de 2016], www.argom.org (consulté en 4 de julio de 2016)
  5. « Contacts - Coordinador », buenosaires.gob.ar, RAPAL (consulté en 7 de julio de 2016)
  6. « ATCM / CEP Contact Points » [archive du 10 de mayo de 2017], www.ats.aq (consulté en 4 de julio de 2016)
  7. « Antarctic Environments Portal: Project completion and next steps », Portal,‎ abril de 2015 (lire en ligne)
  8. « Antartida educa », Embajada de España en Argentina,