Patricia Janody

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patricia Janody
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Médecine, psychiatrie et Doctorat en psychologie cliniqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession(s) Psychiatre et écrivainVoir et modifier les données sur Wikidata

Patricia Janody, née le , est une psychiatre, philosophe et écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle fait des études de médecine à l'hôpital Cochin (université Paris 5), et soutient, en 1989 sa thèse, intitulée De la causalité dans les transgressions[1]. En 1995, elle soutient une thèse en psychopathologie et psychanalyse intitulée Contribution à l'étude psychopathologique de la dissociation et des hallucinations dans les schizophrénies, sous la direction de Pierre Fedida, à l'université Paris Diderot.

Elle est psychanalyste et ancienne directrice de programme au Collège international de philosophie.

Elle est l'auteure de plusieurs ouvrages et collabore régulièrement comme auteure dans la revue de psychanalyse Essaim.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Zone frère. Une clinique du déplacement, Paris, éditions Epel, 2014.
  • La Répétition, roman, Éditions de L'Olivier, 2002.
  • Constructions schizophrènes, constructions cartésiennes, Ramonville Saint-Agne, Érès, 1998.
  • Contributions à l'étude psychopathologique de la dissociation et des hallucinations dans la schizophrénie, 1995, thèse non publiée, Université Paris Diderot.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Thèse de médecine, notice du Sudoc.