Patricia De Martelaere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Patricia De Martelaere
Patricia De Martelaere.jpg
Patricia De Martelaere
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
RotselaerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Prix Jan Greshoff (d) ()
Gouden Uil ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Patricia De Martelaere (Zottegem, -Wezemaal, [1]) est une romancière belge flamande.

Elle étudie la philosophie à l'Université catholique de Louvain (en néerlandais Katholieke Universiteit Leuven) et travaille comme lectrice de philosophie du langage à l'Université catholique de Bruxelles ( Katholieke Universiteit Brussel ) et à l'Université catholique de Louvain.

De Martelaere décède d'un tumeur du cerveau le [2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Hume, de wetenschap en het gewone denken (1984)
  • Hume's gematigd scepticisme : futiel of fataal ? (1987)
  • Nachtboek van een slapeloze (1988)
  • De schilder en zijn model (1989)
  • Littekens (1990)
  • De staart (1992)
  • Een verlangen naar ontroostbaarheid (1993)
  • De voorbeeldige schrijver (1996)
  • Verrassingen (1997)
  • Een koude kunst (1998)
  • Passies (1998)
  • Iets binnenin (1999)
  • Wereldvreemdheid (2000)
  • Wie is er bang voor de dood ? (2001)

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1993 - Jan Gresshofprijs
  • 1997 - Staatsprijs voor essay en kritiek[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Thackara, « Patricia de Martelaere », Doors of Perception weblog, (consulté le 6 mars 2009)
  2. emsdettenervolkszeitung.de - Quotidien allemand : Philosophin und Autorin Patricia De Martelaere tot (7.3.2009)
  3. Patricia De Martelaere

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]