Patrice Chairoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patrice Chairoff
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Patrice Chairoff (né Dominique Yvan Calzi en 1944) est un journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Marseille le .

Il a milité à un « Parti prolétarien national-socialiste », dirigé par Jean-Claude Monet, avant d'en être exclu[1]. Interdit de séjour en Suisse, il a mené des enquêtes qui ont abouti à des publications sur Les barbouzes et sur l'extrême-droite dans le monde, au terme d'une enquête d'une dizaine d'années menée à partir de la fin des années 1960 [réf. nécessaire] .

Il a été condamné 13 fois pour escroquerie depuis 1968, il a organisé l'arnaque de la fausse société Intercontinental World Sales[2] qui spolia des milliers de personnes. Arrêté en avril 1990 chez l'avocate gauchiste Korinn Le Saint, il sera condamné à deux ans de prison.

Dans les années 1970, il publie ainsi dans Libération un plan du SAC prévoyant l’internement de gauchistes dans des stades. Ce document est attribué au marseillais Gérard Kappé, un lieutenant de Charles Pasqua qui affirme qu'il s'agit d'un faux[3].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Franck Buleux, La FANE, les « Ultras » des années 1960-1980, Cahiers d'histoire du nationalisme, n° 17, automne 2019, 223 p. (ISBN 978-2-36798-060-7), p. 118.
  2. Le Monde, 14 octobre 1981 L'AUTEUR DE " B... COMME BARBOUZES " A ÉTÉ ÉCROUÉ
  3. cité par Le Nouvel Observateur, 15 octobre 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]