Patrice Abeille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abeille.
Patrice Abeille
Naissance 9 mars 1954
Annecy
Décès 20 juillet 2013 (à 59 ans)
Sainte-Reine
Allégeance Ligue savoisienne
Cause défendue Indépendance de la Savoie
Nationalisme savoyard

Patrice Abeille, né le 9 mars 1954 à Annecy et mort le 20 juillet 2013[1] à Sainte-Reine[2], est un homme politique indépendantiste de Savoie. En 1995, Jean de Pingon, fondateur de la Ligue savoisienne, forme le bureau de ce mouvement et demande à Patrice Abeille d'en devenir le secrétaire général. En 2007, patrice Abeille devient le président de Savoie Europe Liberté, mouvement liant la Ligue au Mouvement Région Savoie.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Engagement pour la Ligue savoisienne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ligue savoisienne.

À la suite d'un article de Jean de Pingon dans le Faucigny, en 1993, il s’engage dans la création d’un mouvement indépendantiste (désannexionniste) savoisien, qui devient la Ligue savoisienne. Il en devient le secrétaire en 1995, puis le secrétaire général en 1996 et deviendra le premier « Chef du gouvernement provisoire de la Savoie »[4],[5], en exil à Genève.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

S’engageant pour la première fois dans une élection[6], la liste présentée par la Ligue savoisienne et conduite par Patrice Abeille obtient le 15 mars 1998, en Haute-Savoie, un siège au conseil régional de Rhône-Alpes. Il n’est pas réélu en 2004.

Il se présente à divers élections pour défendre le projet savoisien :

En 2008, il est élu conseiller municipal de Sainte-Reine.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Rédaction, « Annecy: le Savoisien Patrice Abeille est décédé », Le Messager,‎ 23 juillet 2013 (lire en ligne).
  2. « Décès de Patrick Abeille », Le Dauphiné libéré (éd. de Chambéry),‎ 24 juillet 2013, p. 2.
  3. a et b Renaud Dely, « Patrice Abeille, le bourdon de Millon », Libération, édition du 5 janvier 1999.
  4. Xavier Crettiez et Isabelle Sommier, La France rebelle, Editions Michalon,‎ 2002, 569 p. (ISBN 978-2-8418-6178-1), p.80.
  5. Emmanuel Le Roy Ladurie et Jacques Julliard, Histoire de France des régions : la périphérie française des origines à nos jours, Éditions du Seuil, «Points»,‎ 2005, 438 p. (ISBN 978-2-0207-8850-2), p.270.
  6. Michel Eggs, « La Ligue savoisienne sera présente aux élections de 1998 », édition du 11 novembre 1997 de la Tribune de Genève.
  7. Résultats sur le site de l'Assemblée nationale.
  8. Résultats sur le site du Ministère de l'Intérieur.
  9. Franck Grassaud, « Alpes : Le retour de la Ligue Savoisienne » (Article et vidéo), France 3 Alpes, 16 mars 2011.
  10. Résultats sur le site du Dauphiné libéré.
  11. Résultats sur le site du Dauphiné libéré.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]