Patinoire de Méribel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patinoire - Parc Olympique de Méribel
Généralités
Adresse
Construction et ouverture
Construction
1989
Construction
1992
Architecte
Chambre et Vibert
Extension
1997
Coût de construction
30M d'€/12M d'€
Utilisation
Clubs résidents
Hockey Club Val Vanoise (Bouquetins de Vanoise)
Propriétaire
Commune des Allues
Administration
Epic Méribel Tourisme
Équipement
Surface
24 000 m2
Capacité
2 500 places assises
Dimensions
60 m × 30 m
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Savoie
voir sur la carte de la Savoie
Red pog.svg

La patinoire de Méribel, construite au sein d'un complexe sportif conçu pour accueillir les épreuves de hockey sur glace lors des XVIe Jeux Olympiques d'hiver d'Albertville, est située à Méribel, sur la commune des Allues. Elle est construite en 1991 par le cabinet d'architectes Chambre et Vibert et André Zanassi pour un budget de 200 millions de francs (30M d'€)[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le complexe de 24 000 m2 a été soumis à un concours d'architecture en 1988 pour répondre aux exigences architecturales de la station (toits à deux pans et bois en façade), et prévoir sa reconversion en vue d'une utilisation post-olympique [2].

Il dispose :

  • d'une patinoire olympique de 60 m de long et 30 m de large ;
  • d'une piscine avec un bassin de 25 m, un toboggan aquatique et une pataugeoire ;
  • d'un espace détente avec sauna, hammam et jacuzzi ;
  • d'un espace forme avec fitness, cardio-training, musculation ;
  • d'un mur d'escalade de 14 m de hauteur ;
  • d'un bowling, bar et restaurant ;
  • de salle de réunion et séminaires ;
  • des services de la gendarmerie et police municipale ;
  • d'un cabinet médical.

Après les Jeux, la capacité d’accueil de la patinoire est passée de 6 420 à 2 400 places, afin de libérer de l'espace pour l’aménagement d'infrastructures de loisirs et de services, cette phase de restructuration s'est effectuée entre 1993 et 1997 pour un coût total de 80 millions de francs (12M d'€).

Compétitions[modifier | modifier le code]

Lors des Jeux Olympiques d'hiver d'Albertville 92, la patinoire a accueilli les 46 matches de hockey sur glace du 8 au 23 février 1992. La finale qui oppose le Canada à la CEI est remportée par Équipe unifiée de l'ex URSS[3].

Depuis 2007, la patinoire de Méribel est également le terrain de jeu des équipes finalistes qui se disputent la coupe de la Ligue de hockey sur glace[4].

Club résident[modifier | modifier le code]

La patinoire du Parc olympique accueille deux clubs :

  • Hockey Club Val Vanoise - Hockey sur glace (300 licenciés) ;
  • le club de patinage artistique de Méribel (90 licenciés).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La patinoire olympique de Méribel », L'Acier pour construire, no 43,‎ , p. 32-43.
  2. Dossier de presse des XVIe Jeux Olympiques d'hiver
  3. Hockey archives
  4. http://www.hockeyfrance.com Fédération Française de Hockey sur Glace