Pathé-Baby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pathé Baby)
Aller à : navigation, rechercher
Un projecteur Pathé-Baby type B de 1924.

Pathé-Baby est le nom donné par Charles Pathé à un système de cinéma amateur grand public lancé en 1922 et utilisant un film de 9,5 mm de largeur à perforations centrales, plus petit format existant à l'époque. Le Pathé-Baby fut d'abord un petit projecteur à manivelle capable de projeter des films courts conditionnés dans une cartouche métallique[1] qui contenait moins d’une dizaine de mètres de pellicule ininflammable.

Historique[modifier | modifier le code]

Pour vendre et diffuser les films tournés dans ses studios, Pathé demande à la société Continsouza de concevoir un projecteur familial économique et facile à utiliser ; il s'agit de pouvoir projeter des versions très raccourcies de ses films d’édition. Pour Noël 1922, plusieurs milliers de projecteurs Pathé-Baby sont mis sur le marché accompagnés d’un catalogue important de 192 titres extraits de la cinémathèque Pathé. Face au succès et à la demande, une caméra de prise de vue sera fabriquée, également par la société Continsouza, et mise sur le marché en 1923.

En Angleterre, le Baby est lancé à peu près à la même époque sous les noms de Pathex et Pathescope.

En 1924, la Société française du Pathé-Baby est créée, distincte de Pathé Cinéma et dirigée d'abord par Jacques Pathé, puis par Roger Pathé, neveux de Charles Pathé[1]. Tous les matériels seront conçus et fabriqués par la société Continsouza jusqu'à ce que le format 9,5 mm soit adopté par d'autres constructeurs français et étrangers.

Sous ce nom générique de « Pathé-Baby », la société diffusera toute une gamme de caméras et de projecteurs jusqu'en 1946. C'est d'ailleurs à cette époque que sort une caméra haut de gamme, la Webo M, qui sera d'abord commercialisée en format 9,5 mm pour être ensuite déclinée en format 16 mm puis Super 8.

Jean-Pierre Melville a confié dans plusieurs reportages que c'est le projecteur Pathé-Baby et sa caméra qui l'ont amené à faire du cinéma dès l'âge de six ans. Il a tourné son premier film dans son appartement en janvier 1924, avec la caméra qu'il avait eue au Noël précédent. Jacques Demy a lui aussi acheté une caméra Pathé-Baby à l'âge de 13 ans, à Nantes, dans le passage Pommeraye[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Société Française du Pathé-Baby - Cinematographes.free.fr
  2. Biographie : Jacques Demy - Allociné