Passion d'al-Husayn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Passion.
2013 Des Musulmans chiites au Nishapur.
Zanjir utilisé pour l'autoflagellation par certains fidèles.

La Passion d’al-Husayn est le récit du martyre en 680 à Kerbala d’Al-Hussein ibn Ali, second fils d’Ali ibn Abi Talib et de Fatima, fille de Mahomet.

Husayn fut décapité le 10 octobre 680 lors de la bataille de Kerbala, et sa tête fut rapportée au calife omeyyade Yazīd Ier.

La théologie chiite a développé un martyrologe à partir de cet événement qui est commémoré annuellement par une fête le 10 mouharram. Cette fête est l’occasion de manifestations de mortification, en particulier l’autoflagellation avec les mains, parfois avec des chaînes ou des lames de rasoir.

Cette Passion fait également l’objet de représentations théâtrales analogues à celles des mystères (ou passions) de la passion du Christ, appelées ta'zieh en Iran et jouées dans des endroits créés spécialement à cette fin, les tekiyehs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]