Passage du Pont-aux-Biches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

3e arrt
Passage du Pont-aux-Biches
Image illustrative de l’article Passage du Pont-aux-Biches
Vue d'en bas.
Situation
Arrondissement 3e
Quartier Arts-et-Métiers
Début 38, rue Notre-Dame-de-Nazareth
Fin 37, rue Meslay
Morphologie
Longueur 53 m
Largeur 5,6 m
Historique
Création 1881
Dénomination 1881
Ancien nom Cul-de-sac de la Chiffonnerie, impasse du Pont-aux-Biches
Géocodification
Ville de Paris 7560
DGI 7603

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Passage du Pont-aux-Biches
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le passage du Pont-aux-Biches est une voie piétonne située dans le 3e arrondissement de Paris, en France.

Description[modifier | modifier le code]

Le passage du Pont-aux-Biches relie la rue Notre-Dame-de-Nazareth à la rue Meslay. L'accès via la rue Notre-Dame-de-Nazareth correspond à une voie classique, mais celui de la rue Meslay est situé sous un immeuble. Le passage est formé d'un escalier pour rejoindre la rue Meslay, ancienne rue du Rempart, en bordure de l'ancienne enceinte qui surplombait l'intérieur de la ville. De plus cette partie de la rue Meslay était située sur la butte Saint-Martin partiellement arasée.

Quelques vues du passage

Historique[modifier | modifier le code]

Le pont aux biches en 1550

Le passage tire son origine de l'impasse du Pont-aux-Biches, qui correspond à l'actuelle portion du passage située au niveau de la rue Notre-Dame-de-Nazareth, elle-même située dans le prolongement de la partie de l'actuelle rue Volta nommée avant 1851 «rue du Pont-aux-Biches» entre la rue du Vertbois et la rue Notre-Dame-de-Nazareth.

Ce pont était une passerelle qui permettait de franchir l'égout qui longeait la rue Notre-Dame-de-Nazareth[1]. Le passage est ouvert le 20 octobre 1881 après construction d'un escalier le reliant à la rue Meslay.

La dénivellation entre la rue Notre-Dame-de-Nazareth et la rue Meslay correspond à une ancienne butte de gravois sur laquelle fut aménagé avant 1609 un bastion dans le cadre des travaux d'amélioration de l'enceinte de Charles V. En 1634, l'égout qui coulait à ciel ouvert fut recouvert et détourné vers le nord à l'emplacement du passage passant par une galerie souterraine sous le chemin de ronde du bastion, puis sous le boulevard Saint-Martin après la suppression du rempart remplacé par ce boulevard après 1670. Cette galerie était prolongée par une rigole à l'air libre se jetant dans le grand égout à l'emplacement de l'angle des actuelles rues de Lancry et du Château d'eau[2].

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Ce site est desservi par les stations de métro Temple, République et Strasbourg - Saint-Denis.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Dérens, Le Guide du promeneur. 3e arrondissement, Éditions Parisgramme, 1994.
  2. Renaud Gagneux, Denis Prouvost,, Sur les traces des enceintes de Paris, Parigramme, (ISBN 2 84096 322 1), p. 108-111

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]