Passage des Orgues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

3e arrt
Passage des Orgues
Image illustrative de l’article Passage des Orgues
Vue de l'intérieur du passage.
Situation
Arrondissement 3e
Quartier Arts-et-Métiers
Début 36, rue Meslay
Fin 29, boulevard Saint-Martin
Morphologie
Longueur 30 m
Largeur 2,9 m
Historique
Création Antérieure au XIXe siècle
Géocodification
Ville de Paris 6852
DGI 6928
Géolocalisation sur la carte : 3e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 3e arrondissement de Paris)
Passage des Orgues
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Passage des Orgues
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le passage des Orgues est une voie du 3e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Porte d'accès au passage des Orgues au 29, boulevard Saint-Martin.

Le passage des Orgues est situé dans le quartier des Arts-et-Métiers, au nord du 3e arrondissement de Paris. Orienté approximativement selon un axe sud-nord, il débute au 36, rue Meslay et se termine au 29, boulevard Saint-Martin.

C'est une voie privée et piétonnière, mesurant 30 m de long et 2,9 m de large et traversant un îlot d'habitation. S'ouvrant au sud au 36, rue Meslay et se terminant au nord, au 29, boulevard Saint-Martin, ce passage est clos à ses deux extrémités par une porte.

Un passage parallèle similaire, le passage Meslay, est situé à une trentaine de mètres à l'est, lui aussi entre la rue Meslay et le boulevard Saint-Martin. Au sud, le passage du Pont-aux-Biches s'ouvre quasiment en face du passage des Orgues, de l'autre côté de la rue Meslay.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le passage des Orgues doit son nom à la fabrique d'harmoniums Alexandre Père et Fils (l'instrument étant également appelé « orgue expressif »), dont le magasin de vente est situé, de 1850 à 1872, au 39, rue Meslay, juste en face de la sortie du passage[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La date de création du passage n'est pas connue avec certitude. Les deux voies qu'il relie, le boulevard Saint-Martin et la rue Meslay, sont ouvertes à la fin du XVIIe siècle et loties peu après. Le passage figure sur le cadastre parisien de la fin du XIXe siècle[3].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Le réalisateur Georges Méliès naît le dans l'immeuble du 29, boulevard Saint-Martin, à l'une des extrémités du passage[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Passage des Orgues », Nomenclature des voies, mairie de Paris.
  2. Michel Dieterlen, L'Harmonium, une aventure musicale et industrielle, t. I, , 1567 p. (ISBN 2-7295-2067-8), chap. 2.4, p. 365.
  3. « Plan parcellaire municipal de Paris (fin XIXe) : 9e quartier « Arts-et-Métiers », cote PP/11293/C », Ville de Paris.
  4. Panneau Histoire de Paris du 29, boulevard Saint-Martin, Georges Méliès.